mardi 21 février 2012

Tu as tout pour être heureux - la dissociation


"Tu as tout pour être heureux"
Je ne compte plus les personnes dissociées que je croise..
Plusieurs fois on m'a dit "tu as tout pour être heureux".. alors que j'étais en pleine crise de vie..
Sourire...
Quand j'étais avec une medium connue et que nous parlions avec mon grand père paternel (personne je pense sur un plan d'âme assez élevé), il n'était pas question de "tu as tout pour être heureux"... mais il a bien expliqué que j'étais en pleine crise de vie, et a même donné la date de sortie de la crise, plusieurs années avant (ça m'épate, comment ils font pour savoir ça là haut ! c'est d'la triche moi j'vous l'dit..).
Une autre amie* m'a dit "il faut que tu tiennes le coup", ah ben oui ça c'était déjà plus Vrai..
On est heureux, non pas en fonction de conditions matérielles, mais beaucoup quand on commence à écouter le chant de notre âme et qu'on commence à lui dire "Oui", même si c'est sur la pointe des pieds.. qu'on commence à lui dire "oui, on va faire ce que tu veux, car c'est ce que je veux"... il commence alors à y avoir alignement âme-personnalité... on fait confiance à la petite voix (et à l'univers par la même occasion car c'est kikif-bouricot (je garantis pas l'orthographe là !!)... même un tout petit peu, cela change tout.
Quand je serai heureux, ça c'est moi qui le sait, et c'est pas à quelqu'un d'autre de penser à ma place..SVP laissez le droit à mon âme de sourdre son malaise, sinon elle utilisera encore des moyens plus violent (maladie fatale, suicide..)... je le vois déjà quand je serai heureux, j'ai déjà les flashs de qu'est ce qui va se passer.. en gros..
Mais non, en crise de vie, quand vous n'êtes pas relié à l'écoute de l'âme, ou quand vous êtes dans une période karmique d'enseignements, de règlements... ce n'est pas le moment d'être heureux, ça c'est de la dissociation et cela ne donnera pas de bons résultats à terme..
Si on est dans une phase de galère, si on ne sait plus où on va, et si on n'a pas du tout ce qu'on veut, si on n'a pas bien entendu ce que notre âme veut (cette partie de nous qui est plus nous que nous...), il n'est guère question d'être heureux... le bonheur vrai (et non une posture mentale) attendra.. ce n'est pas grave..et c'est vrai... Thomas d'Ansembourg a écrit le livre "cesser d'être gentil, soyez vrai"..(que je n'ai pas lu car cela ne m'inspire pas..évidemment ce livre a du succès...;-(  . moi j'écrirai peut être "cessez d'être heureux, soyez vrai ;-))"
On est heureux quand on fait ce qu'on aime et qu'on aime ce qu'on fait et quand, dans une certaine mesure, on a ce qu'on a toujours voulu... avant c'est de la dissociation..
Ah bon ce n'est pas ce qu'on dit d'habitude ?
Rien à foutre.. moi ce qui m'intéresse c'est ce qui marche vraiment et dans la durée, sans créer de désordres cliniques derrière (tous les psys ne sont pas toujours hélas bien inspirés, et mettent des plâtres sur des jambes de bois parfois, je le répète je sais...c'est peut être que le début de la répétition avec des développements ;-)
Pour finir une petite histoire, c'est ce que je viens de vous raconter je crois bien ;-))..
On peut lire dans les livres d'Arnaud Desjardin l'histoire suivante (de mémoire)... : à partir d'un certain moment, Arnaud a senti qu'il avait complètement passé un cap.. il acceptait les choses comme elles étaient, il se sentait très souvent très serein, rien à voir avec avant, un changement radical... il en a fait part à son mentor (Swami Prajnanpad) et pensait que celui ci lui ferait une sorte d'éloge sur son éveil ou quelque chose comme ça... ah ben non pas du tout (mdr !!) (normal l'éveil c'est une sorte de blague mais comme dirait Poonja je ne vais pas trop insister là dessus sinon on va avoir des ennuis ;-)).... Le Swami, il lui a dit "vous allez mieux parce que vous avez obtenu ce que vous vouliez"...
Sourire..
Sagesse sans doute !
Et vous qu'est ce que vous voulez ? vraiment ? je veux dire la petite voix, pas le mental...
Et est ce que vous allez bien ? vraiment ?
Vous irez bien quand vous commencerez à écouter votre petite voix...
"Dissociation mimics enlightenement..."
Ah oui, et pour finir, l'éveil, on peut dire aussi c'est quand l'inconscient devient de plus en plus conscient.. mais c'est pas dire qu'on est heureux quand on n'a pas encore commencé de s'écouter au dedans de soi, et ainsi pas commencé de s'aimer..
Cette même amie* m'avait dit "tu commences tout juste à t'aimer toi-même"... oui c'était vrai, mais communiqué de façon très maladroite..
With love..

1 commentaire: