vendredi 24 février 2012

Etre ici et maintenant... est bien trop réducteur - Joel et Diana

Aloha !

Joel et Diana

J'ai déjà parlé de Joel et Diana comme des personnes qui faisaient un travail important (voir ici http://advaita22.blogspot.com/2012/02/joel-et-diana-une-nouvelle-spiritualite.html).
Dans leur livre "The passionate Mind Revisited", ils contribuent à définir une nouvelle vision du monde, qui marie la vision de l'Occident et de l'Orient. Définir une vision du monde (worldview) est quelque chose de très important... cela a un impact concret ce n'est pas juste de la philo pour de la philo...d'une part cela influence nos actes et l'avenir de la planète, d'autre part cela influence notre bien-être (you feel the way you think)... je suis convaincu qu'un thérapeute de calibre est quelqu'un qui peut influencer sur la vision du monde de son patient, en lui ouvrant des portes (par son rayonnement, ses actes et aussi ses idées).
L'échec relatif de la religion catholique a conduit les gens en recherche à se tourner vers les spiritualités orientales, qui sont loin de répondre à l'intégralité de la vie selon moi... (je remercie au passage Nathalie ("tu dois humaniser ta spiritualité" ;-), Marie Thérèse Fernbach, et bien sûr Madame Chouchoute pour leurs influences précieuses dans mon orientation)... je pense que les religions orientales sont très proches d'une thérapie pour sortir de la souffrance émotionnelle...(je pense notamment à l'approche bouddhiste, pour moi Bouddha était un psychothérapeute avant tout... l'avènement des TCC 3ième vague le montre aussi)... méditer ou être dans l'instant, cela constitue-t-il ainsi une vision du monde..?. non, c'est bien trop limitant et restrictif... l'humain est aussi un être doté de la pensée, pourquoi la bannir, pourquoi venter les mérites de l'instant présent au détriment de la réflexion et de la projection dans le temps...et de l'action bien sûr... pareil pour l'unité au mépris de l'individu et de ses relations..il parait que l'avenir de l'espèce est en jeu.. il dépend bien sûr de notre vision du monde...
C'est ainsi à repenser notre vision du monde, et en particulier une vision trop réductrice qui résulterait d'un dictat des spiritualités orientales, que nous invite Joel et Diana..C'est aussi pour contribuer à ce nouvel éclairage que je voudrais lancer ce projet "The Medium Project" pour demander à quelques Esprits avancés ou en tout cas connus de nous apporter leur éclairage..
Aussi je partagerai avec vous quelques extraits intéressants du livre de Joel et Diana dans quelques prochains articles..
En commençant par traduire quelques passages de l'introduction.
Nul doute que nous touchons ici à quelque chose de fondamental, avec des applications tout à fait pratiques..
Quelques avis sur le livre:
Joel et Diana expliquent avec clareté et passion que l'approche simpliste "soyez ici et maintenant" que l'on trouve dans la psychologie contemporaine ne prend pas du tout en compte comment le passé et le futur sont toujours une façon dont nous construisons le "maintenant" et le "ici". J'ai apprécié qu'ils expliquent que nier le futur au nom d'un éveil spirituel revient à nous amputer de nos capacités à prendre en compte le futur, une tâche d'importance vitale dans cette étape de notre aventure évolutive" - Keith Thompson, auteur de Leaving the Left. 

[...] Leur démonstration systématique amène à la conclusion claire qu'une vie spirituelle et consciente doit être vécue orienté vers le futur (future-oriented) et dans le temps, et non dans quelque domaine en dehors du temps (timeless). En expliquant le rôle de la pensée et de la diversité dans une vie de conscience spirituelle, le livre des auteurs réoriente et rajeunit le travail spirituel, le ramenant dans le monde du temps pour devenir plus efficace et social. - James Millikan, PhD, Professeur de philosophie à Yale University of Florida.
Quelques extraits de l'introduction:
La spiritualité doit être ramené au concret (brought down to Earth).
Cette approche qui sépare l'esprit de la matière est daté et destructive, et qui donne une moins grande importance au monde, est une des raisons pour lesquelles notre espèce est en danger. Une vision du monde est une lentille à travers laquelle nous voyons le monde, et si cette lentille nie ou banalise le monde, cela brouille (clouds) notre conscience du monde et notre action dans le monde. Cela peut causer des problèmes dans la vie des gens de même que dans le monde au sens large.
Tous nos problèmes sont relationnels à la base.
Les visions du monde (worldviews) ont soit mis de l'importance sur "l'être" (being) ou sur le "devenir" (becoming). L'Occident, jusqu'à l'influx récent de la pensée orientale, a plus été impliqué dans le "devenir", où le flux du temps subjectif et chronologique est réel, le progrès est réel, les séparations et les frontières sont réelles, l'égo est ce avec quoi les gens viennent, et l'individualisation n'est pas seulement reconnue mais aussi valorisée.
L'Orient a traditionnellement donné plus de valeur sur "l'être" qui est identifié comme un état en dehors du temps "timeless", en dehors du temps psychologique. Etant donné que la pensée génère le sens du temps subjectif et crée le passé et le futur, elle est vue comme un obstacle à l'être dans ce qui est appelé l'instant éternel "eternal now". Cette vision du monde voit l'unité du monde comme primordiale, la diversité étant secondaire dans le meilleur des cas, et les frontières entre les gens sont considérées comme d'un ordre moindre, voir même iréelles. L'éveil pour l'Orient est un état en dehors du temps, immuable, au delà de la pensée, au delà des attachements, et au delà des besoin de l'égo d'un individu pour des améliorations personnelles.
Et bien nous avons trouvé que les 2 visions du monde "être" et "devenir" (being and becoming) sont en fait enlacées. Aucun des deux points de vue: être (unité) et devenir (individuation) n'est capable de capturer complètement notre expérience. Nous avons trouvé que la priorisation de l'unité par l'Orient et celle de l'Occident qui favorise la dualité ou la multiplicité contiennent toutes deux des perspectives valables. C'est une tension qui fait partie du processus de la création, on peut appeler cela dialectique: des opposés apparemment contradictoire sont en fait intrinsèquement liés, chacun étant nécessaire pour que l'autre existe.
Au coeur de la notion d'unité, les "renonçants" nie la réalité du monde, la matière, le moi, et stigmatisent la pensée, la séparation, l'égo, le désire, l'attachement, les frontières. Cela amène beaucoup de confusion dans le mouvement new age. Une vision du monde plus utile, et nous pensons plus juste, devrait synthétiser les 2 parties des vision, Orientales et Occidentales en incluant et valorisation et protégeant la démocratie, l'évolution, la justice sociale, etc... L'activisme spirituel et le bouddhisme engagé sont des pas dans cette direction.
Bien que nous ayons tous eu des moments en dehors du temps "timeless" qui ont produit des intuitions significatives ou une grande beauté, nous sommes des créatures qui vivent dans le temps et qui pensent beaucoup, pas seulement à notre propre future mais au future des choses que nous aimons."
A suivre...pour cette nouvelle spiritualité intégrée...

Okay les Miss ? Bon ben sur ce je crois que j'ai gagné le droit d'aller déchiffrer la 6ième Rapsodhie Hongroise de Liszt ! Je viens de regarder le pianiste Lang Lang dans son dernier DVD sur Liszt.. voilà quelqu'un qui réussi sa mission d'Âme puisqu'il inspire les gens à se mettre à l'art (40 millions de personnes se seraient mise à jouer du piano en Chine suite à l'inspiration qu'il leur a donné..et dans la ville de Shenzhen, il y aurait maintenant un piano dans presque chaque foyer.. il est comme une rock star là bas !)... bon moi je craque plus pour la belle Hélène Grimaud, mais en tout cas bravo Lang Lang, je te donne la médaille de la mission d'Âme, au même titre que Fat, Sick and Almost Dead de Joe Cross !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire