samedi 18 février 2012

Les borderlines sont dérangés dans leurs relations

De séjour en Allemagne (miam- les gâteaux !), j'en profite pour acheter quelques livres sur mes sujets d'intérêt, cela permet de s'abstraire d'une influence trop américaine..
Je parle souvent du trouble Borderline (trouble de la gestion des émotions)  car il est assez répandu chez les personnes qui s'intéressent à la spiritualité et qui ont des dons psychiques. (la raison exacte je ne la connais pas, de toute façon on ne connaît jamais les causes exactes, n'est ce pas, l'univers reste mystérieux..)
Je parlerai dans des futures articles des thérapies sur ce trouble.
Ici je traduis quelques passages de l'allemand du très bon livre "Leben mit einer Borderline Störung" von Günter und Rose Niklewski.
C'est important à connaître car si vous avez un jour une relation avec une personne borderline cela peut complètement vous détruire, car ces personnes sont à la fois très attachantes, et malheureusement perturbées et vous font une guerre psychologique, tout en vous retournant les fautes, cela peut être très culpabilisant et cela peut vous faire perdre toute confiance en vous...ensuite quand on parle à ses amis, et quand on étudie le trouble on comprend..
Et plus vous-même vous vous approchez de votre centre, plus vous êtes dans la présence, plus vous allez attirer ce genre de personnes, car elles cherchent inconsciemmenent ce que vous commencez à avoir, le bien-être intérieur.. attention, un jour ces personnes vont vous dire que vous êtes très importants pour elles et qu'elles veulent faire leur vie avec vous, et 15 jours plus tard, elles peuvent vous dire que votre relation ne peut pas fonctionner (on appelle cela le clivage dans le monde de la psy). Malheureusement ces personnes ne se rendent pas vraiment compte de leur trouble (ni des coeurs que ces personnes brisent) et trouvent cela normal, il faut apparemment déjà tout un parcours avant d'admettre qu'on a le trouble borderline..
"Les caractéristiques types des Borderline, comme l'impulsivité, des changements brusques de sentiments, des pensées tout en noir ou blanc; l'agressivité, rendent difficile des relations stables et harmonieuses. Parfois il y a en plus des automutilations et des idées suicidaires: les partenaires sont épuisés et dépassés.
Témoignage d'une partenaire de Borderline: je n'ai rien compris: l'admiration de ma personne, la connexion dès les premières conversations, la demande en mariage après 6 semaines.. mais après, tout à coup, visiblement comme réaction à une petite remarque que j'ai faite, cela a été l'agression totale. Je craignais ces accès de dévaluation de ma personne et de rejet. et cela ne se passait pas qu'une fois ! je sentais chez cette personne le même besoin que chez mes enfants qui me disent parfois "fait attention à moi, ne me laisse pas seul, écoute moi, donne moi ceci et cela"
Dans les faits les partenaires de Borderline perdent au cours de leur relation tout contact avec leurs collègues, mais aussi amis et même famille. Ils ont peur des réactions de leur partenaire, car le partenaire Borderline en raison de ses peurs et colères internes peut à tout moment réagir de façon agressive, verbalement, et même parfois physiquement.
Les Borderline peuvent aussi fuir sans raison et sans donner de nouvelles.
Témoignage de Alexandra, femme de borderline:"ce qui m'énerve particulièrement est le fait qu'il a tendance à se mêler de toutes mes affaires, et il a besoin de se rendre indispensable. Sa volonté d'aider, qui est touchante, devient énervante à la longue. Je pense que cela vient de sa quête éternelle de relation, sa peur de ne pas être aimé"
Il est important pour les partenaires de borderline de mettre des limites claires, et pas seulement quand le partenaire devient dangereux par sa colère, quand il devient jaloux en raison de sa peur d'être abandonné, limitant, contrôlant, collant, blessant par ses évaluations, et vindicatif par sa frustration"
Autrefois considéré comme impossible à traiter par les psychothérapies, il existe maintenant des thérapies adaptées au trouble, j'en parlerai une prochaine fois. Il n'y a pas beaucoup de psy compétents sur ce sujet en France, le trouble y est à peine reconnu.. parmi les thérapies adaptés au trouble, on peut citer DBT, TFP, MBT, SFT.
En se rappelant que borderline c'est le trouble, et que la personne n'est pas le trouble et a par ailleurs certainement de grandes qualités et qu'elle est digne d'amour!
With love..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire