dimanche 4 mars 2012

Les étapes de la guérison (des traumas) - vers l'Eveil

Aloha,
Vraiment bien ça, c'est la vrai spiritualité, pas un idéal inaccessible qui entraîne la dissociation et la dépression et la maladie, ni une thérapie de psy à l'emporte pièce qui va donner quelques recettes mentales faisant croire à la personne qu'elle va mieux alors que ce ne sont que quelques pelles de terre qui ont enfoui les miasmes à l'intérieur...
Pour en avoir discuté avec Daniel Mackler, et pour voir aussi comment je fonctionne moi, les étapes d'une guérison passent par reconnaître et admettre qu'on a été trahis ou abusé, prendre ses distances avec les personnes à l'origine de ses actes, dialoguer avec les parties blessées en nous. Beaucoup de personnes ne guérissent pas profondément car elles n'ont pas fait le deuil de leurs illusions sur les personnes qui les ont abusées ou trahis. Elles pensent avoir pardonné alors qu'elles n'ont même pas conscience du mal qui leur a été fait et qui git en elles, toujours actif dans les profondeurs et prêt à resurgir sur la prochaine relation. Les idéaux d'amour inconditionnels, dans ce cadre, peuvent freiner une guérison et entraîner votre propre maladie..
Il est rare qu'une personne qui vous a abusé ou trahis le reconnaisse.. mais tant que vous ne reconnaîtrez pas le fait en vous, le trauma et cette personne continueront à vous détruire de l'intérieur, car vous ne vous aimerez pas vous même, mais vous aimerez votre abuseur à votre place (un grand classique) ! On a beaucoup trop tendance à chercher des excuses à ceux qui nous ont trahis, et ceci à notre propre détriment, on aime plus les autres que nous-même !
Vous n'arriverez pas à l'état vrai de vous dire "je suis fier de ce que je suis, je suis fier de ce que je fais", si vous n'avez pas fait le travail ci dessous...car vous ne pourrez pas vous aimer vous-même, puisque inconsciemment vous penserez encore que si vous n'allez pas bien c'est de votre faute.. et l'accès à votre Centre sera voilé car des sous-personnalités blessées seront au pouvoir en vous..

David et Tim ont établis un plan de guérison en 12 points, je traduis en abrégé:

1) Nous admettons que les traumas enfouis dans notre inconscient dirigent nos vies, nous rendent incapable d'incarner la vérité, et nous poussent à agir de façon qui sont destructrices pour nous, les autres, et l'environnement.
2) Nous arrivons à réaliser que la vérité dans notre Centre est plus puissante que les mensonges qu'on nous a imposé, et que cette vérité peut nous amener à l'éveil.
3) Nous prenons la décision de nous aligner avec la vérité, malgré le pression de nous soumettre à la distorsion de la famille, société et les voix en nous.
4) Nous faisons une recherche et une constatation sans peur de notre histoire traumatique, personnelle, familiale et ancestrale.
5) Nous admettons vis à vis de  nous-même et à une personne mature tous les détails de nos traumas.
6) Nous devenons complètement prêt à faire le deuil de notre passé et laisser partir notre faux moi (nos sous-personnalités)
7) Nous nous alignons avec notre vrai Centre (true Self) et nous faisons le processus de travail du deuil, qui est profond et transformateur
8) Nous étudions la façon dont nous nous sommes blessés nous-même, les autres, et l'environnement, par la répétition de nos traumas, et nous devenons motivé à leur demander pardon.
9) Nous changeons nos comportements inappropriés.
10) Nous continuons à surveiller nos attitudes et comportement, et lorsque nous faisons une faute, nous l'admettons rapidement, cherchons son origine traumatique, et prenons des mesures pour ne pas la répéter.
11) Nous cherchons par l'introspection et une connexion toujours plus profonde à la vérité, désirant n'être guidé que par ce vers quoi la vie nous appelle.
12) Nous étant réveillé à notre appel intérieur (la voix de l'Âme), nous dédions notre vie à sa pleine manifestation, ainsi qu'à soutenir le chemin de guérison des autres.
("From Trauma to Enlightenment, Self therapy in 12 steps", Daniel Mackler and Frederick Timm)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire