dimanche 18 mars 2012

Développement spirituel et IFS

Hullo !
Je vous traduis un passage de Self Therapy de Jay Earley. Ce que m'apporte IFS depuis quelques jours/semaines que je commence à la pratiquer, c'est de commencer à mieux gérer mes émotions, mais je pense que c'est tout un travail d'écologie interne qui prend du temps: mieux connaître ses différentes parties, sentir quand elles ont pris le dessus (le siège de la conscience), savoir leur parler, revenir au Self... disons qu'avant quand une "mood" arrivait en moi, je me disais simplement "ça recommence", sans trop savoir quoi faire, maintenant je vois que c'est une partie de moi, et je peux voir si elle a pris toute la place de la conscience, avec mon Self repoussé en arrière, ou bien si c'est juste passager..est ce qu'il me reste du Self dans la conscience en même temps que cette partie activée ??, ou bien suis je complètement devenue cette partie avec ses émotions et sa vision du monde ?? Lorsqu'une partie a pris toute la place, vous souscrivez alors complètement à sa vision du monde et à ses émotions; vous pouvez par exemple parler en vous de façon très critique d'une personne, vous sentir désespéré du monde, et vous dire qu'il n'y a pas beaucoup d'espoir.. vous avez alors acheté la vision du monde et les émotions de cette partie de vous, vous êtes devenu cette partie... le Self (votre Centre) est différent, il n'est pas dans un tel jugement, il est plus ouvert et curieux.. Apprendre à séparer le Self de nos parties, à rester le plus souvent possible dans le Self, et prendre contact avec nos parties et les guérir, est la base d'IFS.... peut on imaginer quelque chose de plus spirituel ?
Voilà ma traduction de quelques paragraphes:
Page 308 "IFS et développement spirituel"
"Le rôle central du Self (le Soi, Le Centre) fait d'IFS une thérapie spirituelle. Comme nous avons vu, le Self est la source d'amour, de compassion, et de connexion, qui sont des qualités spirituelles importantes. Le Self est connecté à la profondeur de l'être dont les traditions spirituelles du monde parlent. Cet être profond s'appelle, dans différente traditions, Dieu, Essence, Nature de Bouddha, Atman, Lumière intérieure, Conscience Christique. En fait, à son niveau le plus profond, le Self est cette essence spirituelle, comme R. Schwartz l'a noté.
La plupart des écoles de psycothérapie s'occupent principalement du niveau de l'égo et ne reconnaissent pas que chacun a un Soi derrière les problèmes psychologiques. D'après ces théories, beaucoup de clients n'ont pas de Self et doivent internaliser les qualités du Soi depuis leur thérapeute. IFS au contraire, reconnait que toute personne a un Soi (Self), bien qu'il puisse être obscurci par des parties qui ont pris possession de la psyche. Ce point de vue est en accord avec les compréhensions des traditions spirituelles du monde, qui enseignent que cet être profond est, en fait, qui nous sommes vraiment. Ainsi, IFS utilise notre nature spirituelle dans son approche de la guérison psychologique. De plus, IFS favorise le développement spirituel, en libérant le Soi de nos parties extrèmes.
Comme nous l'avons vu, IFS prend le parti d'accueillir nos parties avec acceptation et compassion, même nos parties les plus dangereuses et destructives. Ceci est en fait une pratique spirituelle - d'ouvrir notre coeur à tous les aspects de nous et de découvrir qu'ils ne veulent que le mieux pour nous. Ceci nous permet de voir que la base de toute activité intérieure est l'amour. cela devient une pratique encore plus profonde quand on l'applique aux autres personnes et leurs parties. Supposons que nous ayons compris que les parties de tous sont juste leur meilleur protecteurs contre la douleur, et ceci est vrai même pour les nations et personnes qui causent le plus de souffrance dans le monde. Cela remet en cause notre attitude de jugement et de séparation et nous encourage à expérimenter notre connexion inhérente avec tous les gens et les êtres. Cela ne nous rend pas aveugle à la destruction et aux action haineuses, mais cela ouvre notre coeur à la compassion, et l'amour universel.
IFS fournit un moyen directe d'améliorer le développement spirituel. La plupart des chemins spirituels impliquent de cultiver certaines qualités spécifiques, comme l'amour, l'interconnexion, la joie, l'espace, la paix, etc. Néanmoins, ces qualitiés spirituelles sont souvent difficiles à intégrer dans nos vies car elle sont bloquées par nos protecteurs. Par exemple, la compassion peut être bloquée par un protecteur qui juge les gens; l'interconnexion peut être bloquée par un protecteur qui reste fermé et distant des gens.
Bien que vous puissiez vous engager dans des pratiques spirituelles conçues pour développer certaines qualitiés spirituelles spécifiques, pour que cela puisse vraiment se manifester dans la vie, vous devez aussi travailler vos problèmes psychologiques qui empêchent ces qualités de fleurir. Par exemple, bien que vous fassiez certaines méditation pour cultiver la compassion, vous devez aussi transformer votre protecteur qui est dans le jugement, afin que vous puissiez vraiment être en relation avec les autres de façon aimante. Peut être sentez vous de l'amour quand vous êtes dans une situation confortable, mais si quelqu'un vous contredit ou vous attaque, votre protecteur dans le jugement va être activé, interférant avec votre intention d'être bon. Pour pleinement libérer l'amour, vous devez aider le protecteur dans le jugement à laisser son rôle (ce qui en général implique d'enlever la charge sur la partie exilée qui était ainsi protégée). Une fois que ceci a été fait, vous pouvez vraiment récolter le fruit de votre pratique de méditation. L'amour peut se manifester dans votre vie au moment où il y en a vraiment besoin car rien n'est plus en travers du chemin. Ainsi, vous pouvez cibler le travail IFS pour améliorer votre développement spirituel en choisissant de vous focaliser sur ces parties qui bloquent une qualité spirituelle particulière que vous voulez cultiver".


1 commentaire: