lundi 5 mars 2012

IFS (suite 1) - Internal Family System Therapy

IFS


Hi Folks,
Ce que j'aime bien dans IFS thérapie c'est qu'on peut commencer tout seul.
Beaucoup de monde au US qui dit que c'est bien,que ça marche, tout comme ACT. En complément, car dans ACT on gère les pensées une à une, et on réfléchit aussi à nos valeurs et des objectifs d'action...ici on ne gère pas les pensées/émotions une à une, mais plutôt c'est par gros paquets, nos parties, nos sous-personnalités..
ACT et IFS sont à ce jour les 2 approches que je préfère en psychothérapie, respectueuses de la personne, et en plus compatibles avec une première approche par soi-même ("self-therapy"), et toute la science initiatique, car elles sont basées sur la conscience et sur l'existence d'un centre spirituel en nous...ainsi 100% du travail fait est compatible avec la spiritualité authentique et l'Eveil...ce qui n'est pas le cas de toutes les thérapies !
 Renforcer son Centre Spirituel (schématisé par le coeur ci dessus). Prendre conscience des différentes parties en nous, les parties les plus blessées que l'on appelle les Exilés (celles qui sont derrière le rideau sur le dessin) et les parties dites Protecteurs (ou Managers) qui sont souvent les plus actives...qui ont leur raison d'être, mais qui masquent notre Centre Spirituel.
Ce que j'aime aussi c'est qu'aucune partie n'est désignée comme mauvaise et devant être supprimée... toutes les parties n'ont qu'un but, notre bien être, nous protéger... par exemple si vous êtes colérique, vous avez une partie en vous qui est un "Protecteur-colérique"... il ne s'agira pas dans IFS de vous dire d'arrêter d'être colérique, car si vous le faites c'est qu'aujourd'hui vous en avez besoin... c'est vous-même qui allez apprendre à vous transformer en profondeur, donc forcément en respectant votre planning d'évolution et sans plaquer un schéma de pensée (cognitif) ou des actions (comportementale) qui ne correspondent pas à l'état de résolution de vos traumas, car alors vous allez dissocier et à terme ce sera pire qu'avant...vous allez renoncer à une défense dont vous aviez besoin, pour appliquer un protocole que vous donne votre psy à la place, alors que rien n'a été résolu, les blessures pas contactées, alors à terme ce sera pire et encore plus chaotique car vous n'avez même plus recours aux défenses que vos Protecteurs intérieurs avaient mis au point dans votre enfance... c'est pourquoi les psychothérapies analytiques peuvent aggraver à terme l'état des patients, en particulier tous ceux qui ont eu des traumas et ont donc des troubles de la gestion de l'émotion (colère, fuite, etc.)
Dans IFS, on apprend à se connaître (c'est ça l'éveil, pas la suppression de l'égo). On va chercher à isoler les différentes parties et les guérir, on va comprendre les antagonismes entre les parties (source de fatigue et d'addiction), on va apprendre à retrouver notre Centre Spirituel (avec des techniques spécifiques).
Tout ceci va nous donner une structure et va transformer notre Être, afin de se sentir vraiment mieux et d'avoir de meilleures relations avec les autres. Un thérapeute peut aider mais on peut aussi démarrer beaucoup par soi-même.
J'aurai certainement l'occasion de revenir sur ces différents points..
En attendant, on peut prendre l'habitude en cours de journée de s'auto-regarder discrètement, et de se demander "quelle partie de moi est active maintenant ?", la partie critique, la partie angoissée, la partie pessimiste, la partie colérique, la partie impatiente, la partie enfant abandonnée ? Ou bien est ce que je me sens calme, rayonnant et serein (mon Centre Spirituel) et en relation avec mes différentes parties en moi, qui sont là, à attendre que je me structure et que je transforme mon Être... mais qui peut faire cela à notre place ? Comme si un gourou extérieur pouvait faire ce travail....
Par exemple ce matin, j'étais tellement énervé, je me suis réveillé comme ça, je ne sais pas pourquoi, j'écoute, je sens quelqu'un ou plusieurs personnes qui pensent à moi, cela me pousse à réagir, à faire des choses que je regrettrai peut être plus tard... alors je regarde, est-ce mon Centre qui est actif là ? est ce que ce sont mes énergies ?, celles que je préfère, mes valeurs ? Non, c'est la partie "Philippe-en-colère" qui a pris le devant de la scène.... alors je reviens gentiment dans le Centre, juste s'en rappeler... ça c'est le travail au quotidien, après il y a des séances spécifiques pour prendre contact avec les parties et commencer à les guérir..ou pour mieux contacter son Centre..
A suivre..
With love, Philippe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire