lundi 16 juillet 2012

Margaret raconte sa galère et son évolution spirituelle


Intéressant, Margaret raconte sa galère et son évolution spirituelle. C'est vraiment typique de la façon dont ils vivent la chose aux USA.... est ce lié à leur culture ?...cela me semble moins courant chez nous... Qui va amener cette approche chez nous ? Ici en France, c'est un peu comme si ce qu'elle décrit était vu comme un niveau stratosphérique impossible...(tiens au fait j'envisage de faire le stage de 5 jours chez Margaret au printemps prochain, en Californie.. who is joining ?? I'm serious here !).... c'est comme si on avait un sacré retard, déjà dans notre foi de ce qui est possible, dans notre inconscient collectif... je veux dire, chez nous, y a eu Jeanne d'Arc, peut être quelques Saintes dans des monastères...mais que chacun on puisse faire ça ? Ben si, il va peut être falloir évoluer un peu ! Y a quand même pas de raison qu'ils nous mettent une taule, non mais (smile) !! d'autant que l'autre jour Doreen Virtue à Paris nous a dit que la France était la maison de Marie, alors !! Alors qu'on pourrait/devrait tous avoir une relation d'amitié avec Dieu, comme le dit Neal Walsh dans l'introduction du présent livre...c'est ce que dit Doreen aussi (la plupart des clients qu'elle voit ont un problème de relation avec Dieu).. Il faut qu'on redevienne simple et comme des enfants dans ce domaine, en France on est trop cérébral (un anglais me disait encore ça l'autre jour quand il comparait ses amis parisiens et ses amis londoniens) et aussi (cela va avec) beaucoup trop jugeant... ici quelqu'un qui dit qu'il converse avec Dieu, on va lui rire au nez et lui conseiller de prendre des cachetons, même (ou surtout ?) chez les personnes qui s'intéressent au spirituel..
Bref, parlez à vos Anges, vos Guides...
Bon, j'espère que cette histoire va vous intéresser et vous encourager, moi oui !,  je traduis, c'est du livre "Do I have to give up me to be loved by God", livre préfacé par plein de gens dont Neal Donald Walsh..
"Mon profond désir de me connecter aux autres, combiné à une croyance profonde que la vie était plus que ce qui paraissait à la surface, m'a motivé à faire une recherche spirituelle au début de ma jeunesse. Cette recherche m'a mené dans plein de formes de thérapie.. l'analyse psychologique (4 jours par semaines pendant 4 ans), les thérapies jungiennes, neo-Reichien, Eriksonnienne, humaniste-existentielle, l'Analyse Transactionnelle, la Psychosynthèse, le Rebirth, le Rolfing, les régressions dans les vies antérieures et l'hypnose. J'ai rejoint un groupe de méditation et j'ai travaillé avec plusieurs guérisseurs dans ma tentative de me connecter à moi-même, aux autres et à Dieu.
Chaque expérience fut bénéfique mais aucune ne m'a amené la paix intérieure et la joie que je cherchais. Pourquoi la connexion profonde que je cherchais était elle si insaisissable ?. Qu'est ce que je manquais ?
Je me suis marié et j'ai lutté pendant des années pour essayer de découvrir comment avoir une relation aimante. Le mariage m'a apporté des enfants magnifiques et beaucoup d'apprentissages, que mon ex-mari et moi avons décrit dans notre livre. Mais quelque chose manquait encore. Je n'avais toujours pas de connexion avec Dieu, et ma connexion avec mon mari était sporadique. J'avais beau essayé très fort, je n'arrivais pas à garder mon coeur ouvert aux autres durant les conflits. Je voulais tellement être aimante mais j'étais souvent colérique, critique et contrôlante. En conséquence, mon aptitude à maintenir une connexion profonde avec les autres était limitée.
J'ai essayé la prière et la méditation mais cela ne semblait pas être la réponse non plus. Parfois, lorsque je priais avec les autres, j'avais le sentiment passager de la présence de Dieu et était remplie d'espoir. Mais ensuite c'était parti. J'avais beau essayer, je n'arrivais pas à faire cette connexion par moi-même. Je ne savais vraiment pas comment faire.
Durant ces années, j'avais aussi des maladies, allant de médecin en médecin, de chiropracteur en homéopathe, essayant de comprendre pourquoi j'étais épuisée et souffrante si souvent. J'ai étudié la nutrition, ne mangeait que de la nourriture bio, pris des compléments et faisait de l'exercice physique. J'ai loué un studio d'art et j'ai pris deux jours de libre par semaine pour me consacrer à la peinture, quelque chose que j'ai toujours aimé. Néanmoins, j'étais souvent en larmes dans mon studio d'art, me sentant malade, misérable, seule, me demandant ce qui pouvait être tellement de travers.
En 1984, j'avais épuisé les choses possibles à essayer encore. Vu de l'extérieur les choses semblaient bien aller. J'étais marié, j'avais 3 magnifiques enfants, une carrière que j'aimais, un livre qui avait du succès, un studio d'art, et assez d'argent pour faire ce que je voulais, et j'avais suivi des tonnes de thérapie - mais je n'étais toujours pas heureuse. Je me sentais juste perdue. J'avais besoin d'aide. Ainsi j'ai prié pour qu'un enseignant arrive dans ma vie, quelqu'un pour me montrer le chemin, quelqu'un dont je puisse apprendre.
Il a souvent été dit que quand l'élève est prêt le maître apparaît. Je pense que j'étais prête.
Quelques mois plus tard, j'ai rencontré Erika Chopich, qui est depuis devenue une amie proche, ma co-auteure, et ma compagne sur le chemin spirituel. Erika avait la moitié du processus "Inner Bonding", et j'avais l'autre moitié. Toutes les deux, nous avons développé "Inner Bonding". J'ai écrit un livre sous ce titre, et ensemble nous avons écrit "Healing your aloneness".
Et le plus important, c'est que c'est par Erika que j'ai finalement appris comment avoir une expérience directe de Dieu
(Bon, vous voulez la suite ??? la suite, la suite, la suite !!!..... bon okay.....)
Un matin en 1992, Erika m'a appelé, paniquée. 
- "Je crois que je deviens barré !" me dit-elle "Je dois avoir des hallucinations!"
- "Pourquoi ? Que s'est-il passé ?"
- "C'est vraiment dingue. La nuit dernière je suis allé me coucher et là, au pied de mon lit, il y avait une vieille femme indienne. J'ai eu peur, pensant que c'était une SDF qui était entré chez moi. Je lui ai demandé qui elle était et pourquoi elle était dans ma maison. Elle dit "Je suis ton maître spirituel"
- "C'est super !" répondis-je. Parmi toutes les choses que j'avais essayé pour guérir mon propre vide intérieur, il y avait le fait d'essayer de contacter mes guides spirituels, des messagers de Dieu qui pourraient m'amener de l'Amour Divin et de la sagesse et me faire savoir que ce que Dieu voulait de moi. Cela n'avait jamais marché.
- "Non, ce n'est pas super!" cria Erika. "Je lui ai dit que je ne voulais pas d'enseignant spirituel". "Tout ceci est trop hooey-wooey (désolé c'est de l'argot je n'ai pas la traduction sous la main) pour moi"
J'ai souri, pensant à la scolarité médicale d'Erika et son esprit scientifique.
- "Ne lui dit pas de partir !" Dis-je "Tu n'es pas folle. Elle est là pour t'enseigner"
- "Margie, je ne veux pas de cette chose. C'est trop étrange"
Bon, bien sûr, son enseignante est revenue. Aucune protestation d'Erika ne l'a empêché. Finalement, elle l'a accepté.
Dans ma propre tentative de rencontrer mes guides spirituels, le plus proche que j'étais arrivé était quand je peignais. A chaque fois que j'étais devant une toile vierge, je voyais une magnifique femme aux cheveux d'argent me souriant et rayonnant de la lumière. Et donc je peignais ce que mon "imagination artistique" voyait.
[...] Une après midi, je ne me sentais pas très bien, et j'étais couchée sur mon lit.
-"Erika, penses tu que tu puisses voir mon Guide ?" demandais-je ?
- "Je ne sais pas" répondit-elle, "mais je vais essayer". Il y eu un silence au téléphone pendant quelques minutes. Et ensuite j'entendis "Oh mon Dieu. C'est vraiment étrange!"
-"Quoi ?"
-"Je suis dans ma maison, mais je pense que je suis aussi dans ta maison. Je vois ton Guide qui travaille sur ton corps. Es tu allongé sur ton lit ? as tu un habit rose ?"
Je l'étais, et j'étais médusée.
Lorsqu'Erika décrivit mon Guide, je l'ai reconnu immédiatement. C'était la femme radiante au cheveux d'argent, dont l'image était déjà peinte dans chacune des pièces de ma maison.
-"Je ne l'a vois que quand je peins" protestais-je "et elle ne me parle pas. Erika, demande lui comment je peux la voir et entendre lorsque je ne suis pas en train de peindre". Il y eu un cours silence. Ensuite Erika dit "Elle dit que pour te connecter à elle, tu dois être dans le même état créatif que lorsque tu peins... elle dit d'essayer dans ta baignoire.".
Aussi particulière que cette suggestion était, cela se révéla être une information qui changea ma vie. La première fois que je me suis relaxée dans ma baignoire en essayant de me connecter à mes guides, cela a marché. Alors que j'étais allongée là m'imaginant en train de peindre, l'image radieuse de mon Guide emplit soudain mon esprit. J'étais émerveillée. J'ai maintenu cette image dans mon esprit et j'ai réalisé que lorsque l'image de mon Guide venait pendant que je peignais, je n'avais jamais songé à lui poser des questions. Alors maintenant je lui posais questions sur questions, et j'étais très heureuse de recevoir des réponses claires, certaines en mots, d'autres en images et d'autres par des émotions.
Je converse maintenant avec mon Guide chaque matin quand je marche et au cours de la journée quand j'ai besoin de conseils. A travers mon Guide, j'ai graduellement appris à sentir Dieu en moi et autour de moi à chaque instant. 
Avoir ce contact avec le monde de l'Esprit a complètement changé ma vie. Je ne suis plus épuisée maintenant. Ecrire était difficile. Faire des séminaires était difficile. Même mes hobbies, dessiner et peindre, était difficile. Maintenant c'est devenu facile, en raison de ma connexion très tangible et directe avec Dieu. Mes relations se développent et j'avance dans chaque journée, sachant que je suis un enfant aimé de Dieu. La solitude maladive et misérable avec laquelle j'avais vécue si longtemps est partie. 
En plus d'avoir une expérience personnelle avec Dieu, je reçois souvent des informations des guides spirituels d'autres personnes sous la forme d'images ou de mots. C'est comme ça que je fais beaucoup de travail avec mes clients maintenant. J'aide aussi mes clients à se connecter avec leurs propres Guides spirituels ou Anges.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire