jeudi 5 juillet 2012

Guérir avec la double reconnexion


Aloha !
Pour se sentir bien et guérir au sens large, il faut se créer soi-même une double reconnexion:
Mais avant, vérifiez l'état de votre centre: comment vous sentez vous vous-même ? Peut être suite à des chocs de la vie êtes vous très affaibli ? Vous avez alors emmagasiné des fausses croyances (que vous êtes faible, coupable, raté, etc...) .... il faut alors vous pardonner vous même et comprendre que vous avez tous en vous (que nous avons tous en nous) un adulte fort et équilibré... ce que certaines thérapies appellent "le centre", ou "le Self.".. mais je trouve cela trop abstrait... je préfère le terme "adulte équilibré"... cet adulte équilibré sera votre centre, il est plus relié au plan mental qu'au plan émotionnel, et va vous donner une stabilité... il faut réaliser, prendre la décision qu'il est là, et qu'il est fort et capable de se débrouiller en autonomie (les malheurs de la vie ont pu vous faire croire que cet adulte équilibré et fort n'existe plus)... mais si en fait, le simple fait d'entendre qu'il existe et de décider qu'il existe le fait revenir ! On peut demander l'aide d'un thérapeute qui connait cette approche système...(IFS (http://ifs-francophonie.com/), Inner bonding (http://www.innerbonding.com/?menu=y), ACT).
Vous voilà donc avec un centre équilibré et fort..
Première connexion: depuis ce centre vous allez recontacter votre enfant intérieur de façon aimante et écouter ce qu'il a à vous dire (dialogue plusieurs fois par jour)... sans doute votre enfant va vous dire qu'il n'y a pas assez de fun dans votre vie, qu'il veut changer de travail ou de partenaire ou que sais-je.... il faudra pour être heureux, en tant qu'adulte équilibré, prendre des décisions dans le sens de ce que demande votre enfant... il ne s'agit pas de tout plaquer du jour au lendemain... mais aménager votre travail actuel (si vous en avez un) pour faire de la place à quelque chose qui vous correspond plus... attention, il y a un temps pour tout et il faut parfois savoir se donner le temps...
Cet enfant intérieur est plus lié au plan émotionnel qu'au plan mental, et se situe plus dans les chakras du bas, alors que votre adulte équilibré est plus dans le mental et progressivement dans le coeur... à chaque fois qu'une émotion pénible vient, imaginez qu'elle vient de votre enfant intérieur abandonné, et rassurez le depuis votre adulte intérieur... c'est ainsi que l'on peut traiter les angoisses et la tristesse... vous allez créer un très bon lien adulte intérieur-enfant intérieur, c'est à dire mental-émotion, ou encore cerveau gauche-cerveau droit.... ainsi cela va vous équilibrer et faciliter la connexion suivante.
Deuxième connexion: complémentaire de la précédente, vous connectez votre adulte équilibré au plan spirituel, à l'Ange en vous... il y a plusieurs façon de faire, la plus classique c'est l'imagination, la visualisation (qui va permettre d'élever votre fréquence vibratoire pour rencontrer le plan divin qui est plus élevé): au début vous imaginez au dessus de vous la figure spirituelle de votre choix (et/ou votre âme), vous imaginez qu'elle vous baigne de lumière y compris dans votre coeur, vous sentez sa présence, vous parlez avec, etc... petit à petit ce qui était une imagination va devenir vrai car votre niveau vibratoire va s'élever et vous mettre en contact avec le plan spirituel qui vous attend, qui attend votre décision de le rencontrer.. vous allez ainsi sentir et d'une certaine façon connaître le divin et apprendre à vous remplir intérieurement (sans avoir besoin d'une relation codépendente)... c'est indispensable pour se sentir plein d'amour et de joie.
Vous pouvez aussi sur des inspirations aller tirer un trait de lumière vers le haut (en passant par tout vos chakras) et laisser la lumière redescendre en vous... on peut aussi prier et idéalement en permanence maintenir un petit contact avec là haut.
En cours de journée, vous maintenez ces deux connexions, ainsi vous restez en contact avec votre plan humain et divin et vous devenez canal tout en traitant vos mémoires, et en prenant des actes pour aller dans le sens de votre mission d'âme.
Vous assumez aussi la responsabilité de vos sentiments et de vos comportements (sans reporter la faute sur l'autre). Ainsi vous pouvez entrer en relation en donnant sans avoir besoin de demander quelque chose car vous avez appris à vous nourrir vous même... et vous ne restez pas avec une personne qui refuse de reconnaître et de travailler sur ses comportements abusifs envers vous, car vous n'êtes plus dépendants.
Tout ceci est possible et donne des résultats rapidement... il faut trouver ce qui cloche en vous (éventuellement avec l'aide de quelqu'un qui connait et qui est passé par là) et dans votre structure et qui empêche ce double circuit de se mettre en place, souvent ce sont des fausses croyances assez profondes qui datent de l'enfance (on pense par exemple que le plan divin ne veut pas nous donner d'amour car nos parents ont été négligeants).
Cette double connexion nécessite une pratique, c'est une habitude, ce n'est pas quelque chose qu'on fait, qu'on accumule et qu'on arrête... c'est une nouvelle structure que l'on se crée (transformation de l'être) et qui est dynamique, vivante, et évolutive. On reste connecté à ces deux liens en permanence de façon sobre mais réelle.
Voilà je vous ai résumé pas mal de choses dans cet article !
Bonne vacances, bonne pratique !
Pourquoi pas un jour, partager et organiser un stage autour de tout ça...on verra !
Avec amour, Philippe
p.s. les lecteurs anglophones pourront se reporter à "Do I have to give up me to be loved by God" ?
Toujours en anglais, cette courte video donne un exemple de double connexion, ici face à une difficulté classique: votre conjoint n'est pas autonome et est frustré par quelque chose dans sa vie, se met en colère et projette sur vous sa propre problématique... vous vous protégez alors en vous retirant et signifiant à votre conjoint que vous ne voulez pas être traité ainsi (ce qui le rend encore plus dingue en général), mais que dès qu'il sera ouvert vous voudrez bien comprendre et apprendre avec lui sur le problème (rien ne dit que votre conjoint va s'ouvrir un jour)... la video montre alors une discussion avec votre enfant intérieur (ici facilité par le nounours qui n'est bien sûr pas obligatoire), et une très courte connexion à votre plan spirituel pour obtenir un conseil supplémentaire sur votre conduite à tenir.

5 commentaires:

  1. Merci Phil, enfin une méthode simple, claire et facile d'utilisation et ça tombe à pic dans ma vie :)
    je te souhaite également un bel été
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre retour ! J'ai en effet sélectionné et synthétisé des choses qui me semblent essentielles et qui marchent... j'ai fait plusieurs de stages, rencontré beaucoup de monde, essayé beaucoup de choses et lu beaucoup de livres... il est fort possible que je contribue à démocratiser cette démarche en France par la suite.
      Amicalement, Philippe

      Supprimer
  2. merci Phil, moi aussi je vais pratiquer cela

    RépondreSupprimer
  3. ça me fait penser à la trinité:
    le père (adulte équilibré), le fils (enfant intérieur) et le Saint esprit (plan spirituel)

    RépondreSupprimer