vendredi 13 juillet 2012

Mais que signifie concrètement s'aimer soi-même ??


Aloha chers lecteurs/chères lectrices !
On entend souvent dans les cours de développement personnel qu'il est important de "s'aimer soi-même", et qu'on ne peut pas aimer autrui si on ne s'aime pas soi-même, etc... cela fait partie de tous les poncifs dont on nous rebat les oreilles... sans souvent donner une recette ! comment je vais faire pour m'aimer si j'ai été rejeté tant de fois dans mon enfance et encore après ?? souvent parce que ceux qui parlent de ça ne savent pas vraiment de quoi il s'agit ni comment faire... d'ailleurs un jour je suis allé voir une thérapeute réputé (dont je tairai ici le nom par correction) et qui m'a dit que je devais répéter la phrase "je m'aime moi-même, je suis autonome, je suis au présent"... hélas, plusieurs mois après, la formule magique n'avait guère fait effet... elle ne valait en effet guère mieux que la vanne "ils n'ont plus de pain, mais qu'ils mangent de la brioche !"... je veux dire, cette thérapeute aurait aussi pu me dire de répéter "je suis heureux !".... il manquait l'acte psycho-magique...et surtout le fait qu'il n'y a que nous qui pouvons nous guérir !
Plus concrètement, et plus efficacement, s'aimer soi-même, c'est s'écouter, écouter ses intuitions, écouter ses émotions, ne pas s'en couper, ne pas agir sans écouter ses émotions, et ne pas laisser ses émotions sans action... les émotions c'est l'enfant intérieur (cette métaphore est pratique car elle s'accompagne facilement d'une mise en scène thérapeutique parent-enfant interne)..... l'action c'est l'adulte intérieur, le mental rationnel... ainsi s'aimer c'est avoir ce dialogue continu en nous entre le mental et l'émotionnel...
L'acte psycho-magique du dialogue (et de l'imaginaire mobilisant le cerveau droit) intériorisé parent-enfant permet une réalisation concrète de cette recommandation importante "s'aimer soi-même", que l'on assortit ensuite avec des actions adaptées à nos émotions..quand c'est le moment..
C'est à nous même (à l'adulte intérieur) d'aimer notre enfant intérieur, de l'écouter, le rassurer, jouer avec, plusieurs minutes par jour (et pour ceux qui ont un trouble de la personnalité à traiter, disons 30 minutes n'est pas un luxe). Personne d'autre ne peut aimer notre enfant intérieur aussi bien que nous. Le problème c'est que quand on est vide à l'intérieur on pense que c'est impossible de nourrir notre enfant, qu'il faut absolument et rapidement trouver le-partenaire-tant-attendu-qui-va-enfin-nous-comprendre-nous-combler-et-nous guérir (ce genre de rêve ne dure jamais très longtemps (même avec des âmes soeurs ou flammes jumelles) et on retombe encore plus bas)...Ce n'est pas à un conjoint ou à un thérapeute de guérir notre enfant intérieur. Il n'y a que nous qui puissionsle faire.. et à notre grande surprise, cela marche très bien...
Tant qu'on ne sait pas faire (je dis bien "sait pas faire" car ce n'est pas une théorie à juste lire dans un livre mais quelque chose à essayer !!), tant qu'on ne sait pas être un parent pour soi... et bien on est dépendant (ou dissocié de son émotionnel en posture rigide), et comme dit Eric Baret on n'est jamais dans l'instant, on espère toujours que l'instant d'après sera mieux, et on cherche à se nourrir des relations et des situations... en effet.. sauf qu'Eric n'avait pas trop donné de pistes pour se sortir de ça.... moi les pistes je les ai trouvées (attention là, piège, cod placé avant le participe, on accorde !) dans l'approche "Inner Bonding" de Margaret Paul et Erika Chopich.. ayant essayé des milliards de chemins spirituels (toujours à côté de la plaque car à côté de moi, à côté de mes peurs, à côté de mes malaises... comme dit ce fameux Eric Baret, il est beaucoup plus utile de méditer sur vos peurs que sur la lumière, lol), en ce qui me concerne je peux vous dire que c'est la seule qui ait vraiment apporté un changement profond, alors essayez, d'autant que je ne suis pas le seul à le dire !
 Beaucoup d'explications et d'exemples très clairs dans le magnifique livre de Margaret Paul, disponible en français, "Renouer avec votre enfant intérieur", édition Le Souffle d'Or... livre présenté sur mon blog ici: http://www.blogger.com/blogger.g?blogID=2708790052254267266#editor/target=post;postID=3313785599806567770
Mais il faut être prêt, prêt à travailler sur le fond de soi.... moi les livres de Margaret, ils sont restés plusieurs mois dans mon étagère, et celui qui m'a le plus aidé "Healing Your Aloneness" et bien j'ai attendu 6 mois avant de l'ouvrir, avant c'était impossible pour moi ne serait ce que de l'ouvrir.. (c'est la première fois que ça me fait ça..)... au lieu de "Healing my Aloneness" (guérir ma solitude), je préfèrais attendre de rencontrer "enfin une femme bien" (lol)... maintenant cela me fait rire, et je me demande comment je pouvais être aussi bêtasson... mais c'est comme ça, quand le lien parent-enfant intérieur est coupé on a la fausse croyance que le salut ne viendra que de l'extérieur et on n'imagine même plus le grand bien-être sans cause qui vient juste de notre réconciliation interne, l'apaisement de ce conflit émotionnel/mental.
Alors la suite, ce sera peut être pour moi un stage avec Margaret au USA, pour développer cette belle méthode en France... sachant que le stage en Ardèche avec Emmanuel et Marie-France présentera certainement des similitudes..
Avec Amour, Philippe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire