mercredi 29 août 2012

Le paradoxe de l'approche systémique et de l'unité

Hello !
Peut être est il bon de préciser aussi, comme le fait parfois Margaret Paul, que notre être est à la fois multiple et un, et que le paradoxe des thérapies systémiques est que de découper notre être en partie et de rétablir le dialogue entre elles, permet à terme une intégration de l'être, avec un fonctionnement plus fluide entre les différentes parties (là où il n'y avait plus de dialogue ou conflit avant), pour retrouver l'unité, simplement être là à accueillir dans l'instant ce qui se présente.
C'est important, et ce d'autant plus, que d'être conscient d'autres dimensions, peut compliquer notre psyché, nous faire nous poser beaucoup de questions...au terme de la démarche, on revient simplement là dans l'accueil de ce qui est, et à gérer déjà ce qu'on doit gérer ici.
Bise à tous et toutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire