lundi 23 avril 2012

Coup de coeur: "The Mood Cure" de Julia Ross


Voilà peut être un des livres les plus importants publié ces dernières années..
De nombreux lecteurs ont témoigné que ce livre leur a "sauvé la vie".
Sachant que la dépression et les problèmes émotionnels seront la deuxième maladie en 2020...ce livre étudie la nourriture et les compléments alimentaires permettant de maintenir le bon niveau des neurotransmetteurs responsables du bien-être dans le cerveau... les résultats sont très bons dans 85% des cas, et une fois le taux de neurotransmetteurs remonté (entre 3 et 12 mois), la plupart des patients arrêtent la prise d'acide aminé et gardent les bonnes habitudes alimentaires.
Julia Ross habite Mill Vallée (tiens, tiens, ça m'rappelle quelque chose..) en Californie.
Au départ elle était psychothérapeute et travaillait avec des personnes qui avaient des boulimies ou des addictions, mais elle s'apercevait que toutes les thérapies ne marchaient plutôt pas top top...
Un jour, elle a lu sur les travaux du chercheur Kenneth Blum, PhD. à l'université de North Texas. Kenneth travaillait sur les alcooliques. Kenneth a identifié des gènes chez les alcooliques qui faisaient diminuer la quantité de chimie dans le cerveau qui fait ce sentir bien et qui augmentait celle qui faisait se sentir mal. Sa recherche a expliqué les sentiments d'anxiété, de colère, de dépression, d'insomnie et de manque de bien être qui affectaient les alcooliques même en phase de récupération. Kenneth a trouvé qu'en donnant quelques acides aminés, il arrivait à être plus fort que la programmation génétique et à changer considérablement l'humeur des alcooliques, qui purent arrêter cette drogue.
Voyant cela, Julia Ross a commencé a donner à ses patients une alimentation qui contenait ces acides aminés, cela a donné des résultats, mais c'était long. Ensuite elle a donné des acides aminés purs, et alors là il y a eu des dizaines de milliers de cas de réussite sur le long terme, souvent des résultats au bout de 48 h (je confirme qu'on sent l'effet d'un acide aminé au bout de quelques heures).
Le livre est très bien fait, donne aussi les précautions pour les personnes bipolaires par exemple (les diagnostiques de bipo ou cyclothymique sont en général complètement loupés par les médecins qui ne pensent pas à demander si la personne dépressive à des périodes "hautes", alors que 30% des dépressions seraient cyclothymiques... sachant que la cyclo/bipo touche environ 6% de la population).
Les troubles d'humeurs sont classés en 4 groupes dans le livre de Julia.
Je vous traduits quelques extraits du premier qui correspond à la dépression classique liée au taux trop faible de sérotonine... notre alimentation actuelle ni est pas pour rien, en plus du stress, et de notre génétique perso.
Un livre plus général de Julia est dispo en français ("mettre fin à ses fringales").
Il convient de rétablir ses niveaux de neurotransmetteur avant de faire des thérapies, ou du yoga, etc... car quand votre cerveau a épuisé ses ressources, il produit des fausses émotions (sans rapport avec la réalité) et c'est tellement fort qu'on ne peut pas y faire grand chose...
"Le déficit en Sérotonine est le problème le plus courant que l'on voit dans notre clinique. Le manque de sérotonine est une vraie épidémie aux USA, qui produit un nuage de misère noire sur les personnes. Nos chercheurs estiment que 80% des adultes aux USA auraient cette déficience.
La séroto est vitale car c'est notre défense principale contre la dépression et l'anxiété...
Un manque de séroto provoque panique, irritabilité, insomnie, manque d'estime de soi, culpabilité, dépression, pensées suicidaires, relations de couple difficiles, douleur musculaire (fibromyalgie), pb digestion et cardiaque, envie de sucre et diabète type 2., alcoolisme, marijuana.
Notre cerveau doit être plein de séroto, sinon les émotions heureuses sont bloquées. Au lieu de la paix vous avez l'anxiété, la culpabilité. La séroto est synthétisée par l'acide aminé tryptophane. Cette production est inhibée par le café, l'alcool, l'aspartame, le manque de soleil et d'exercice. Le café est le plus grand ennemi de la séroto. L'aspartam l'ennemi numéro 2.
Lorsque l'on manque de séroto, le futur semble sans espoir et l'on songe parfois à mettre fin à ses jours.
La plupart de nos clients qui ont un taux trop bas en sérotonine retrouve une personnalité positive très rapidement (avec le tryptophane)."
On peut prendre du tryptophane (par exemple Seroxyl d'Arkopharma) ou encore 5-HTP. Prendre que des petites doses, sinon trop de sérotonine. Si on est cyclothymique ou bipo, ne pas combiner avec des anti dépresseurs à recapture de sérotonine (millepertuis y compris), et respecter des petits dosages (200 mg par jour par exemple).
Check the book at amazon.fr it's definitely worth it !
Il y a d'ailleurs un autre livre en français sur le même sujet par un autre auteur neurologue (Eric Braverman, un cerveau à 100%), les commentaires sur amazon.fr sont très bon aussi.
http://www.amazon.fr/Un-cerveau-100-Eric-Braverman/dp/2916878106/ref=cm_cr_pr_pb_t

4 commentaires:

  1. When ѕοmeone ωriteѕ an article he/she retаins the idea of а uѕer in hіs/her brain thаt
    how a useг can understand it. So that's why this piece of writing is great. Thanks!
    Look into my website : http://howtogetbiggerboobsnaturally.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer