samedi 7 avril 2012

Before - After

Je vous fais un Before - After..


And After:


Les dessins sont du livre "Self-Therapy" de Jay Earley, qui traite de la thérapie IFS (Internal Family Systems) therapy...  le coloriage est de moi (oui, je sais, un grand artiste en devenir !!).. attention surtout ne mettez pas les doigts: peinture fraîche de ce matin !
Je reviendrai aussi sur le livre écrit par Thich Nhat Hanh sur l'enfant intérieur, sur l'idéologie irréaliste du bonheur éternel avec Joël et Diane, etc..j'aurai l'occasion sur le blog de revenir sur tout ça..
Ce que je veux dire en attendant, c'est qu'il faut faire attention avec les tonnes de pensées positives qu'on nous vomit dessus (excusez l'expression mais parfois c'est ça)...
D'une part on ne crée pas vraiment sa réalité (je reviendrai là dessus avec certains penseurs dans le coup et non pas dans le commerce...) car notre réalité dépend aussi beaucoup des choix d'autrui... et à moins de vouloir lui imposer vos choix par votre puissance psychique (ce que je ne vous conseille pas) et bien si l'autre ne veut pas la même chose que vous, alors vous ne l'aurez pas, et ce n'est pas en psalmodiant qu'on crée sa réalité que ça va changer... ceci dit la pensée est créatrice oui, mais pas dans une vision aussi extrême que celle marquetée aujourd'hui (on n'est pas dans l'au-delà ici)...
Ensuite, comme vous le voyez sur le schéma "After", nos différentes parties elles restent, elles sont un peu calmées, réordonnées, certaines ont de nouvelles tâches, etc... mais elles sont toujours là... sachant que le mental est une de ses parties... alors voilà, on a le droit de ne pas être "here and now" (idéologie extrémiste qui à mon avis n'amène pas au bonheur mais plutôt à l'H.P.), on a le droit d'être triste, etc.... simplement avec une bonne approche, on a contacté une partie plus profonde en nous, laquelle partie est "connectée", et on connaît mieux sa structure, on se laisse moins déborder, paniquer, lorsqu'une partie s'active... on sait ce que c'est, et on a du renfort (d'autres parties plus positives qu'on sait appeler, notre centre et sa connexion spirituelle ("there is no loving adult without a spiritual connexion")).
C'est un peu moins simpliste que "be here and now" et un peu plus réaliste... le centre est "here and now" ,certes, mais certaines parties de nous ne le seront jamais, certaines sont dans le passé avec une charge plus ou moins lourde (que l'on peut apprendre à délester au moins en partie), d'autres se projettent dans l'avenir (SVP laissez les vivre, no "here and now" dogma here !!).
Et on est heureux quand on est "in the flow", c'est à dire quand on fait ce qu'on aime... et sur terre on a un handicap car on est en mode survie (la nourriture, les soins de santé, et le logement ne sont PAS gratuits, contrairement à de nombreux endroits dans l'au-delà).... donc on fait au mieux.... et quand on ne se met PAS la pression à être heureux, on commence déjà à se détendre un peu...
A peluche,
Phil


3 commentaires:

  1. Comme toujours bien expliqué !
    j'aimerai revenir sur ce que tu dis "bien si l'autre ne veut pas la même chose que vous, alors vous ne l'aurez pas" et si les deux veulent la même chose mais rien n'arrive, n'est ce pas le fait d'une des deux qui fait blocage par un mode de pensée inadéquate ? en quelques mots sur l'un des deux il y en a un qui est davantage branché spirituellement (roooo j'aime pas ce mot décidément)et l'autre plus dans la matérialité et dans un monde que je qualifie d'inconscient mais pourtant ces deux personnes souhaitent la même chose mais rien n'arrive, qu'est ce qui cloche ?

    RépondreSupprimer
  2. Peut être y en a un des deux qui n'est pas clair, qui dit qu'il veut la même chose, mais ce n'est qu'une partie de lui qui veut cela, et derrière il y a d'autres parties (cachées ou pas) qui veulent l'inverse. La cohérence est souvent plus le fruit d'une démarche de construction personnelle que de l'acquis..
    C'est tout le pb de la pensée créatrice, il faut avoir une structure interne d'une grande clarté pour que cela marche dans la durée..

    RépondreSupprimer