mercredi 4 avril 2012

Choisit-on ses épreuves ?? - Georgette

Cool ce petit livre publié récemment (sept 2011), il se lit en une soirée, très simple, pas prise de tête.
On peut le voir comme un résumé de l'oeuvre d'Allan Kardec.
Chris, médium, nous transmet les messages de sa grand mère sur ce qui se passe dans l'au-delà et sur le sens de notre vie terrestre à nous. Les messages de ce livre sont cohérents avec le reste que l'on connaît (autres médiums et recherche en régression sous hypnose).
Et encore un livre qui véhicule le message que l'on choisit (en tant qu'âme), nos épreuves (un optimiste dira nos expériences) terrestres... Mamie Georgette, dans son message, pousse même le bouchon plus loin, puisqu'elle dit que nos guides modèrent notre ambition (en terme d'épreuve), mais que nous, là haut, on est tellement dans l'amouuuuuur, on a tellement oublié comme c'est duuuuuur ici, qu'on a parfois tendance à se charger la barque...et que ensuite et bien parfois (souvent ?) on rate nos épreuves, certains mettant même fin à leur jour.
A titre perso, je ne peux pas complètement accepter cette hypothèse comme ça, je veux dire que c'est tellement structurant comme vision du monde (worldview) qu'il faut réfléchir à deux fois avant d'acheter ça. Néanmoins, je dois constater que cela revient presque dans tous les livres canalisés, du moins en occident (en orient je ne sais pas)...donc pour moi c'est une hypothèse de travail intéressante...mais pas plus à ce stade... j'y constate quelques incohérences.. par exemple, comme le dit Georgette, quand on arrive là haut on est parfois déçu d'avoir échoué certains tests... donc, si une personne A a échoué son test avec une personne B, et a été incorrecte avec B, alors dans ce cas B aura souffert...pourtant B ne l'aura pas choisi puisque A aurait très bien pu réussir son test... dis autrement, d'après le message de Georgette, le monde terrestre ne semble pas si déterminé que ça... donc je trouve illogique de dire que j'ai choisi ce qu'il m'arrive avec certaines personnes, tout au plus j'ai accepté que cela puisse m'arriver éventuellement, ce qui est déjà différent !
D'après Georgette, il y a 7 plans d'âmes... certains qui refusaient toute spiritualité lors de leur incarnation, continuent à la refuser une fois dans l'au-delà, et ne vont donc pas sur des plans de lumière... par ailleurs ceux qui étaient dans la bestialité, vont dans le bas astral, etc... bref très différent pour chacun (mais ça on le voit déjà lors de l'incarnation je trouve). Georgette habite au 5ième étage (sans ascenceur mais pas besoin !)
On y retrouve l'idée, (qui me fait mourir de rire) que souvent les morts ne comprennent pas qu'ils sont morts (puisqu'ils ne sont pas morts) et qu'ils sont accueillis par les ancêtres que leur expliquent tout ça et leur disent "tu n'es pas mort", etc... énorme quoi, le gag.. se suicider ne sert à rien puisqu'on retrouve notre état psy, en pire, simplement on est un peu plus aidé si on ne l'était pas ici.
Ce petit livre est excellent pour qui veut avoir une vue de nos deux étages (terre et ciel) sans se prendre la tête avec des lectures compliquées !

10 commentaires:

  1. Je n'ai jamais bien compris pourquoi "on nous dit" certains ne savent pas qu'ils sont morts et continuent de faire comme s'ils vivaient. ça ne tient pas debout une seule seconde, si il leur semble qu'ils sont toujours vivants, ils doivent bien s'apercevoir que personne ne leur répond, qu'ils n'ont plus de contacts physiques, franchement de ce coté là ça cloche (enfin pour moi quoi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'ils sont dans une situation de stress post-traumatique qui peut durer longtemps... ils ont perdu la boule (c'est le cas de le dire) et ont l'impression de rêver à moitié... je pense qu'ils savent qu'ils sont morts mais ils ne savent plus où ils sont ni ce qui leur arrive et tellement perturbés qu'ils restent sourds aux explications qu'on leur donne... je sais que mon grand père paternel assiste de telles personnes dans l'au-delà... certains sont tellement obnubilés par leurs problèmes que cette idéation est plus forte que de réaliser la mort !! une forme de folie qui demeure dans l'au-delà..

      Supprimer
    2. cela me fait penser à un livre qui parle justement que les personnes malheureuses qui se suicident ne sont absolument pas punis mais qu'au contraire on tente de les aider pour les permettre de sortir du trauma qui les bloque... mais je ne sais plus le titre... peut-être un rapport avec Elisabeth Kubler-Ross... De toute manière les esprits ne sont pas tous cohérents entre eux, certains affirment l'existence de dieu au sens courant *entité supérieure Toute-Puissante* et d'autres esprits évoquent une énergie qui est notre origine à tous, etc etc etc... Comme dit Phil, et dont je suis totalement d'accord, les esprits sont conditionnés et conditionnant...

      Bonne soirée

      Supprimer
  2. Oui les personnes qui se suicident ne sont pas punis par contre elles se prennent dans la tronche la souffrance de leurs proches restés sur terre.. ce qu'il faut comprendre c'est qu'il n'y a en général pas une très grosse évolution de conscience au moment de la mort.. on reste comme on est en gros...avec plus de perceptions... donc quelqu'un qui était enfermé dans son monde va y rester... c'est pourquoi il ne se rendra pas compte qu'il était mort: enfermé dans ses idées.. de même que sur terre une personne dépressive ou enragée s'enferme..

    RépondreSupprimer
  3. Mais comment vous savez tout ça ? ce ne sont que des suppositions, personne n'est revenu pour nous dire comment cela se passe ;), ok il y a les médiums, les choses qu'on nous dit genre tunnel lumière etc ... moi même je crois en l'âme éternelle, je crois dans la vie après la mort mais cela ne veut pas dire que je crois ce que j'entends, je n'ai pas encore vérifié, quand je serai là haut je vous ferai signe ok ? je vous raconterai comment c'est, bon je rigole mais n'empêche que d'affirmer ceci ou cela concernant la mort, c'est un peu utopique non ? perso je préfère les laisser en paix là ou ils sont, pourquoi rentrer en communication avec eux après tout ? et pourquoi chercher à savoir ? ceci dit je suis la première conquise lorsque j'écoute par exemple Patricia Darré, dans ce cas c'est les esprits qui viennent à elle, là ça me parle un peu plus. enfin bref tout ceci est troublant quand même, le mieux est de BIEN vivre sa vie ici sur terre et on verra après hein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un choix de chacun d'avoir envie de savoir ou pas. Perso je suis medium et en contact avec les membres de ma famille. De savoir m'aide pour bien vivre maintenant, sinon je serai désespéré par l'idée de la mort, qui ne me dérange plus du tout maintenant.

      Supprimer
    2. dans ton raisonnement clochette, ton affirmation "le mieux est de bien vivre sa vie ici sur terre et on verra aprés hein" est aussi une supposition :)

      bonne soirée à tous

      Supprimer
  4. et oui :( alors continuons à nous engager pour nous aider et aider les autres <3

    RépondreSupprimer
  5. Ce que je voulais dire par là c'est qu'il (c'est mon avis perso) est souhaitable oui de vivre le mieux possible sa vie tant qu'on est sur terre, j'explique ...lorsque je me suis lancée dans la poursuite de vouloir savoir par tous les moyens s'il y'avait une possibilité d'une vie au delà de la mort physique, je me suis rendue compte que je vivais à coté de ma vie, je n'étais plus du tout "vivante" ici, donc je passais à coté de tout, je n'arrivais pas à discerner, je ne vivais pas mon présent puisque toujours à la recherche d'un supposé avenir (et après c'est quoi ?) c'est ainsi qu'aujourd'hui j'ai mis toutes ces questions un peu de coté mais cela ne veut pas dire que je n'y crois pas, puisque aujourd'hui j'en suis convaincue, ça aussi c'est une supposition, je crois que cela me rassure pour mieux vivre ma vie (tu vois Phil comme toi je suis rassurée, même si je n'ai aucun contact, juste des ressentis, des présences parfois si futiles ...)
    merci pour ces beaux partages
    Bon dimanche à tous

    RépondreSupprimer
  6. Si étrange de relire ses propos dans le temps; haha.

    RépondreSupprimer