samedi 14 janvier 2012

Loving someone with Borderline Personality Disorder

Never give hope !

 Petit post juste pour dire que je ferai dans le futur quelques articles sur les Troubles de Personnalité Limite (TPL, en anglais BPD (Borderline Personality Disorder)).
Je suis en train de synthétiser différents ouvrages sur le sujet "Loving someone with Borderline Personality Disorder" de Shari Manning, "Ces gens qui sont borderline de Mason et Kreger", également les passages des ouvrages de Aaron Beck qui traitent de cela, ainsi que l'ouvrage de la personne qui a initialisé les TCC (thérapies cognitives et comportementales) pour le trouble borderline: Marsha Linehan.
Tout ceci est passionnant car l'ensemble des thérapies, des comportements à acquérir servent en fait à tout le monde... Marsha Linehan par exemple, qui s'est avéré une thérapeute efficace pour améliorer les troubles borderline enseigne à combiner 4 compétences.."mindfulness, interpersonal effectiveness, emotional regulation, and distress tolerance." (pleine conscience, relations interpersonnelles, régulation des émotions, et tolérance à la détresse), ce sont des compétences dans lesquelles les personnes avec un trouble TPL ne sont pas très douées... mais qui en fait peuvent bénéficier à tout le monde..moi le premier !
En premier on retrouve la pleine conscience "mindfulness" notamment vulgarisé par Jon Kabat-Zinn (apprendre à méditer pour se libérer du stress et des tensions), il s'agit de trouver son centre duquel on regarde les pensées, émotions, etc.... évidemment on est en plein dans une démarche d'Eveil au Soi, et on voit que certaines thérapies à la pointe rejoignent des démarches initiatiques ancestrales, passionnant (je me demande comment cela se fait que je suis embarqué là dedans, mais bon le destin sans doute ! on m'a prédit plusieurs fois que je deviendrai une sorte de psychologue de l'âme, de thérapeute des blessures d'âmes, d'enlever les noeuds dans les mémoires familiales, doué pour aider les gens à trouver une structure...bon ben pas de soucis on va y faire !! mais d'abord sur moi avant de prétendre à aider quelqu'un d'autre...en plus j'apprends plein de chose sur moi aussi dans le processus..).
Comme le dit fort bien Shari Manning, les personnes avec un trouble TPL sont souvent des personnes par ailleurs adorables, pleine d'amour pour le prochain, intelligente et drôle. Le trouble est ainsi particulièrement déstabilisant pour l'entourage, qui parfois se trouve avec la personne qu'ils apprécient tant, et parfois face à une personne qui n'a plus rien à voir et qui devient volcanique (et à un don pour reprocher à l'autre justement d'être atteint du trouble TPL en plus, ce qui fait que ce sont des sujets durs pour les thérapeutes et l'entourage). In fine les personnes avec TPL, enchaînant les échecs interpersonnels, finissent souvent dans une forme de honte, de dépression, avec 10% de tentative de suicide...ont un comportement impulsif, et ont tendance à se tourner vers l'alcool ou les activités dangereuses (sexualité à risque, sport extrême, etc., automutilisation).. environ 50% des personnes avec TPL ont subi des agressions physiques dans l'enfance ou un changement soudain..
Moi je veux avant tout apporter un message d'espoir... le trouble TPL n'est pas la personne, ce n'est qu'une partie.. qui plus est souvent les personnes avec trouble TPL ont beaucoup de compassion et d'autres qualités précieuses... par ailleurs, l'approche thérapeutique de Marsha Linehan semble donner de bons résultats..
Les ouvrages disponibles donnent également des billes pour l'entourage, comment se protéger, se respecter, quand mettre fin à une relation, et, intéressant, comment mieux dialoguer lors d'une crise: valider les ressentis de l'autre (même si au fond on n'est pas en phase), reformuler ce qui dit l'autre (ce n'est pas le moment de lui rappeler son trouble, cela ne fera que l'énerver encore plus).., proposer des solutions, gérer soi-même ses émotions face à l'agressivité de l'autre (sourire, reprendre son souffle..),...
A suivre..
Avec amour, Philippe



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire