samedi 21 janvier 2012

L'accès à L'Eveil pour tous - l'oeuvre de Giulio Cesare Giacobbe


Aloha !
J'ai beaucoup parlé dans les derniers posts de la libération des traumas dans la mémoire de l'inconscient.
C'est un point important et qui surtout est tellement facile à commencer que cela ne coûte rien. En prendre conscience aussi.
Mais on sait, par ailleurs, que cela ne résoudra pas tout, car seul l'accès à l'Eveil va procurer un bien-être profond.
Par Eveil, on entend ici accès à notre Centre, c'est à dire à un niveau de Conscience en nous plus profond, à notre Âme si l'on peut dire... un niveau de conscience qui est dormant chez la plupart d'entre nous, comme l'expliquait bien Gurdjieff.
La plupart d'entre nous sommes scotchés au niveau du plan mental. Très peu ont accès au plan supramental, que d'autres appellent le plan causal. La psychologie à la pointe étudie enfin ces état supérieurs de la psyché (voir Roberto Assagioli, Psychosynthèse, ou Victor Frankl, la Psychologie du haut).
C'est le réveil de cette partie haute de nous-même, qui permet de sortir du cycle des peurs/désirs, dépressions, etc...pour devenir soi-même un centre de bien-être, pour soi et les autres.
Ce n'est en fait pas si compliqué quand on sait comment faire. C'est surtout une question de maturité et de motivation: est-on prêt, ou souhaite-t-on encore plutôt se focaliser sur une quête extérieure (quand j'aurai enfin la bonne maison/copine/job/argent/vacances/voitures/retraite/santé...)
Giulio Cesare Giacobbe est diplomé de philosophie et de psychologie aux USA, il a exercé la profession d'analyste avant d'enseigner la psychothérapie à Florence. Il donne maintenant des cours de psychologie orientale à Gênes, où il vit. Ses ouvrages l'ont immédiatement propulsé en tête des best-sellers.
A juste titre ! Ils sont en plus à moins de 10€.
J'ai déjà donné quelques pistes sur l'accès à l'éveil ici: http://advaita22.blogspot.com/2011/06/les-4-etapes-pour-realiser-leveil-le.html
Cette approche, notamment enseignée par Siddharta Gautama en son temps, est reprise par Giulio Giacobbe, avec beaucoup de simplicité, d'humour et un vrai talent de pédagogue..
On retrouve ses explications dans ces différents ouvrages (tous très recommandables), comme:
- A la recherche des câlins perdus (plein de choses sur les relations de couple),
- Comment devenir un bouddha en 5 semaines (remarquable ouvrage, malgré le titre humoristique),
- Même pas peur,
- Comment arrêter de se prendre la tête.
Je vous livre ici un extrait de la fin de l'ouvrage "à la recherche des câlins perdus".. c'est remarquable de pédagogie..
"La quatrième personnalité humaine (au delà de enfant, parent, adulte) correspond à une fonction psychique particulière, que nous appelons communément la Conscience.
Pendant longtemps la religion en a parlé, après ce fut le tour de la psychologie (Assagioli, Frankl).
C'est la fonction cérébrale qui permet de s'auto-observer. Avec elle, nous devenons conscients de nos émotions, de nos pensées, de nos actes. D'observateurs du monde extérieur, nous devenons observateurs de nous-mêmes. Nous devenons conscients.
La conscience n'est pas une fonction toujours active. Au contraire, normalement pendant la plus grande partie de notre vie, elle ne l'est pas du tout. Certaines personnes n'activent même jamais cette fonction.
Elle se déclenche parfois en cas d'accident, comme un mécanisme de défense, une sorte de dépersonnalisation qui, en mettant momentanément le moi entre parenthèses, empêche qu'il subisse et assimile dans l'inconscient des blessures narcissiques qui pourraient compromettre son équilibre, et donc sa survie.
L'état de conscience est donc un phénomène naturel, même s'il n'est pas fréquent. Bien qu'étant extraordinaire, c'est en effet une expérience naturelle que de devenir conscient de son propre état émotif ou de sa propre personnalité dans une situation particulièrement chargée de tension émotionnelle. cependant l'expérience de la conscience se présente habituellement comme un flash, elle est très brève et de toute façon temporaire. Nous sommes en mesure d'activer volontairement le processus de la conscience par un acte de volonté. Il suffit que nous déplacions notre attention vers nos pensées.
Nous sommes dominés par ce à quoi nous nous identifions, mais nous dominons ce à quoi nous ne nous identifions pas.
Et c'est bien pour cette raison qu'en temps normal nous sommes dominés par nos émotions, parce que nous nous identifions à elles. Les émotions autodépréciatives et dépressives nous font souffrir, nous empoisonnent la vie, elles sont des manifestation de la peur. L'élimination de la souffrance est obtenue par le développement de notre quatrième personnalité, qui n'est pas exempte d'émotion, mais qui a simplement appris à ne pas se laisser dominer par elle."
On trouve des détails sur la pratique dans son livre "comment devenir un bouddha en 5 semaines". Thich Nath Hanh dont j'ai déjà parlé est cité aussi. On observe les pensées (car ce sont elles qui génèrent les émotions)...en même temps on peut se concentrer sur le souffle, ce qui va détendre le corps (8 fois de suite).. on peut se répéter aussi un mantra en même temps que le souffle (je suis éveillé)... ainsi petit à petit on réveille/construit son Centre, on devient libre des pensées automatiques (générées par l'inconscient), on trouve notre Sérénité intrinsèque... on peut commencer à devenir un Centre de Lumière pour soi-même et les autres, une Usine d'Amour ;-)).
Les ouvrages de Giulio sont très bons.. ils sont par contre lacunaires et faux sur certains points, car Giulio n'étant manifestement pas médium, il assimile beaucoup l'humain à une machine cérébrale, alors que la conscience est en dehors du cerveau, et que bien sûr l'Âme survit et nous sommes entourés par les défunts qui nous parlent, etc... mais bon, nobody is perfect..
Voilà durant les quelques derniers post j'ai donné beaucoup d'outil pour arriver à l'Eveil: contacter son inconscient et ses blessures, et dans le post présent contacter son Âme...les plats sont prêts y a plus qu'à les manger !

1 commentaire: