jeudi 6 octobre 2011

Le couple intimiste



Je mets ici, surtout pour la beauté poétique des passages, quelques extraits d'une oeuvre de Cristal de Carbone, "le couple intimiste".. il faut comprendre ici le terme "âme soeur" dans le sens général du terme et non pas dans une définition aussi précise que ce que l'on trouve dans les transmissions de Marie Lise Labonté (dans lesquelles on a des distinguo entre les différents type de liaison d'âme).
Le point de vue exposé dans ce texte est particulier, cela en fait sa beauté aussi..
Certains ésotéristes soutiennent que lorsque l'on a trouvé une âme avec qui on est vraiment proche et lié, il devient difficilement supportable de ne pas être ensemble.. d'autres y verraient là au contraire une marque de dépendance et d'attachement... je crois qu'il faut se garder de toutes conclusions hâtives et les moralisateurs ne sont pas toujours les plus proches de la vérité...c'est plutôt du côté de notre intuition profonde qu'il faut chercher...la mienne est que la beauté céleste dépasse notre imaginaire et que le couple intimiste est une réalité, car à 2 c'est mieux et cela vaut en bas comme en haut.. par ailleurs, vu sur un certain plan, vouloir à tout pris être détaché de tout, est encore une projection mentale, une image et un but.. une autre approche plus simple serait de faire simplement ce qu'on a envie de faire, mais cela ne peut valoir pour tous, car certains sont tellement bas qu'ils ont besoin de code de conduite..

"Quelle différence y a-t-il entre le couple causal et le couple intimiste? Le couple causal est le couple résultant d'une union karmique. Ce couple n'est généralement pas l'union de deux âmes soeurs. Il est plutôt la juxtaposition de deux individus d'essences et de natures différentes, en conjonction matérielle, dans le but de liquider un certain karma. Quand le karma des individus constituant ce couple est liquidé et qu'ils n'ont pas accumulé pour eux un autre karma, ce couple se dissout sans que cela n'engendre d'autres conséquences karmiques. La plupart des mariages sont des unions karmiques et ces unions se défont aussi facilement qu'elles se sont faites.
L'Intimisme est un rapport d'intimité entre les êtres et plus particulièrement ici, entre les deux êtres du couple. C'est le couple, "en vérité". Plus qu'une attitude, cette vérité s'inscrit au niveau de l'être et pénètre même jusqu'aux motivations des comportements et des actes les plus anodins. On comprendra dès lors qu'il n'est pas facile de se reconnaître comme intimiste. Toute l'organisation temporelle de l'homme est imbriquée dans le mensonge et s'étend forcément à l'intérieur du couple causal. Les relations "normales" de l'homme et de la femme sont généralement basées sur un compromis, car dès l'instant où un couple se rend compte qu'il n'est pas le couple idéal, fait de deux êtres de même essence,tant que ce couple n'a pas un désir ardent de fusion qui se traduit concrètement par une vie où tout est vécu ensemble, au jour le jour, d'heures en heures, d'instant en instant, c'est, somme toute, que la relation est bâtie sur un mensonge.

Si un homme reconnaît véritablement sa femme pour sa femme et vice-versa, il devrait quitter son père et sa mère, c'est à-dire le monde extérieur, et ne faire qu'un seul être et une seule chair avec son âme-soeur. Le compromis dont j'ai parlé plus haut se manifeste jusque dans le travail. Si deux personnes se séparent pendant de longues heures durant la semaine et s'accommodent de cette situation, sous prétexte "qu'il faut bien gagner sa vie", c'est qu'implicitement ils connaissent, sans se l'avouer,qu'ils sont mieux l'un sans l'autre. J'entends des voix qui m'objectent que l'aspect matériel a aussi son importance, qu'un homme accompli doit s'assumer seul, qu'il ne doit pas avoir besoin d'une "béquille", fusse-t-elle la personne aimée pour se réaliser pleinement, etc. Tous ceux qui soutiennent honnêtement ces points de vue sont des êtres qui n'ont pas rencontré leur être intime ou bien que, trop absents d'eux-mêmes, ils ne l'ont pas reconnu, En Dieu, l'homme n'est pas sans la femme ni la femme sans l'homme! Donc, pour qu'un couple intime se forme, il aura fallu généralement que deux âmes-soeurs désirent ardemment se trouver, ce qui viendra après un long cheminement à travers de nombreuses vies. Par contre, si un de ses individus du couple intime a reçu une initiation majeure, le feu alchimique aura effacé le karma de l'initié. Les événements vont alors favoriser la rencontre et il sera davantage conscient de l'importance de ce fait. Le couple ainsi constitué devient le symbole vivant d'un absolu. Jusqu'à une époque récente, il se formait un couple intimiste par génération car les conditions karmiques de la Civilisation empêchaient une plus grande quantité de Réalisations. Depuis notre entrée dans l'ère du Verseau et l'accélération du temps cosmique, les possibilités de cette Réalisation se sont accrues car avec cette accélération, beaucoup plus d'âmes sont simultanément en incarnation sur la terre. En appliquant la "loi des grands nombres" ou la loi des probabilités il devrait exister soixante-douze mille couples la fin du vingt et unième siècle. Ces couples seraient ces "cent quarante quatre mille élus" dont parle la Bible."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire