dimanche 25 septembre 2011

Une fois que la culpabilité aura disparu, vous aurez une danse à vos pieds - Osho




Et ça continu à me pousser à écrire ! à chaque fois je me dis "bon je pense que là il y a déjà de quoi lire sur le blog"..; ben non le lendemain cela recommence "continue.. il y a une sorte de rythme à maintenir"
c'est étrange !
Je traduis ici quelques autres passages de "Destiny, Freedom and the Soul" du maître indien Osho..
Ayant vécu avec une mère culpabilisante, suivi une éducation élitiste dans laquelle l'amour n'avait guère de place, ayant enchaîné sur 15 ans de travail dans une entreprise où le management était en bonne partie basé sur la peur, inutile de dire que dans mon humanité je suis bloqué de chez bloqué, même si petit à petit cela se décoince, je suis sûr que nous sommes beaucoup comme ça... ce qui est curieux, vraiment mystérieux, c'est cette histoire d'Âme... je ne vous raconte pas le nombre de fois où je suis allé chez une personne qui a des perceptions élargies depuis 3 ans et qui me dit, "tu éclabousses la lumière, il faut que ici sur terre tu prennes confiance en toi car là haut tu as tout ce qu'il faut, il doit prendre confiance dans ce qu'il a à transmettre, vous n'acceptez pas l'ange en vous, vous n'acceptez pas la partie éveillée de vous-même".... franchement c'est vraiment tordu !! Si on est puissant et lumineux là haut, qu'est ce qu'on vient tout oublier pour s'incarner dans un corps physique où l'on va se prendre des tonnes de blessures dans un univers hostile... on se l'demande !!
C'est pourquoi aussi quand vous commencez à reconnecter avec ce que vous êtes vraiment, quand vous rencontrer des personnes puissament relié au très haut (Amma et d'autres), il y a un souffle de lumière qui descend en vous, qui vous élève, qui vous rappelle "la merveille", c'est indescriptible avec des mots, un contraste total !
J'apprécie l'oeuvre d'Osho car ces conseils sont existentiels, on peut les appliquer rapidement dans notre vie et nous voir changer, ce ne sont pas des pures abstractions... c'est pourquoi j'échangerai assez souvent des extraits de son oeuvre... pour cela je reviendrai aussi à ces livres publiés dans les années 1980, car les livres disponibles actuellement sont parfois un peu édulcorés..
Bref ici Osho parle de la culpabilité qui nous coupe de ce que nous voulons vraiment faire, comment on a été divisé en deux entre une partie qu'on refoule et qui est ce que l'on veut (dans tous les domaines) et une autre partie de nous qui a choppé le jugement des autres "c'est pas bien, tu devrais pas"... sur la fin de cet extrait on aborde encore la dimension de l'éveil, ce que nous sommes vraiment..
Il a raison Osho, pourquoi j'hésite à reconduire un cabriolet qui me plaît !! (rires, quoi que...)

Ma traduction:
Tout le système d'éducation, la famille la société, l'école, l'université créé une tension en nous. Et la tension fondamentale est de vous faire croire que vous ne faites pas ce que vous devriez faire.
Ils essayent de créer une division en vous, pour qu'une part de vous condamne l'autre. Ainsi vous êtes tout le temps en guerre civile.
Vous ne pourrez ainsi jamais être total, entier, dans ce que vous faites. Et ce n'est que de la totalité que quelqu'un peut fleurir, que le printemps peut venir, et que votre vie commence à avoir des couleurs, de la musique et de la poésie. Ce n'est qu'à partir de la totalité que vous commencez à sentir la présence du divin tout autour de vous.
Faites ce que votre nature a envie de faire. Écouter votre propre coeur, et vous commencerez à avancer dans la bonne direction, sans passer votre temps à vous demander ce qui est bien ou mal.
Ainsi tout l'art de la nouvelle humanité va consister dans le secret d'écouter son coeur de façon consciente, alerte, attentive.
La vie est vraiment une danse si vous êtes un original, un authentique, et vous êtes censé être original.
Écoutez votre propre coeur murmurer, et il murmure. Le coeur parle d'une voix très calme, très petite voix; il ne crie pas.
Un bouddha est un bouddha. Un Krishna est un Krishna, et vous êtes vous. Et vous n'êtes en aucun cas moins que quiconque. Respectez vous vous-même, respectez votre propre voix intérieure et suivez là. Et souvenez vous, je ne vous garantis pas que cela vous conduira toujours à la bonne porte. Bien, des fois cela vous conduira à la mauvaise porte, il faut frapper d'abord beaucoup de fois à la mauvaise porte. c'est ainsi. Si vous tombez soudain sur la bonne porte, vous ne serez pas capable de reconnaître que c'est la bonne.
Soyez votre propre lumière, laissez le passé derrière vous et laissez tomber la culpabilité.
Une fois que la culpabilité aura disparu, vous aurez une vie complètement différente, lumineuse et radieuse. Vous aurez une danse à vos pieds, et votre coeur chantera mille et une chansons"
Oubliez tout ce qu'on vous a dit, ce qu'on vous a dit de faire ou de ne pas faire, personne ne peut le décider à votre place. Vous devez décider. Lorsque les autres décident à votre place, votre âme reste endormie et terne. 
La majorité consiste en des gens fous. Méfiez vous de la majorité.
La vérité arrive à des individus, pas à la foule.
Prenez tous les risques qui sont nécessaire pour être un individu.
La vérité n'est pas une croyance, c'est une intelligence.
 Acceptez vous comme vous êtes. Ne soyez pas dans le déni sur quelque chose, ne devenez pas divisé, ne vous sentez pas coupable. Réjouissez vous tel que vous êtes.
La méditation c'est juste le courage d'être silencieux et seul.  
Doucement, doucement, vous commencez à sentir une nouvelle qualité en vous, une nouvelle vivance (aliveness), une nouvelle beauté, une nouvelle intelligence, qui n'est pas emprunté à quelqu'un, qui grandit en vous. Cela a ses racines dans vote existence et si vous n'êtes pas un lâche, cela va fleurir, donner des fruits. Seuls les braves, les courageux, les gens qui ont des tripes, peuvent être spirituels. Les autres essayent de consolider leur fausse identité.
Ne mourrez pas avant de réaliser votre Être véritable.
Vous avez de la chance si vous rencontrez un être authentique, eux savent que la vie est éternelle et la mort une fiction..
L'innocence est une lumière en soi. Dans cette innocence, vous ne connaissez aucune question, aucune réponse, car tout le domaine des questions et réponses est laissé derrière vous. Vous êtes purs de questions et de réponses. Ce niveau est l'éveil. Et si vous êtes courageux vous pouvez même aller au delà. Votre coeur va danser avec extase, votre être deviendra un magnifique lever de soleil. Si vous voulez vous pouvez faire votre maison ici.
Vous aurez besoin de beaucoup de courage pour laisser l'égo et atteindre l'éveil.. 

4 commentaires:

  1. J'ai cliqué sur votre blog par hasard... mais le hasard n'existe pas parait il !!!
    C'est la premiere fois que je viens sur un blog et le vôtre me ramene à ce que j'avais oublie ou terré en moi depuis quelques mois.
    Je vous Remercie d'avoir partagé ce texte.
    Je sais bien que je me suis deconnectée avec moi même ces temps derniers, je recherche une façon de me retrouver et de faire la Paix avec mon âme.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes presque tous déconnectés de nous-même, tout simplement parce que l'école ne nous à que très peu encouragé dans le sens de l'écoute de ce que l'on veut vraiment... sans pour autant faire n'importe quoi et tout envoyer balader, il faut oser... oser prendre du temps pour soi et pour ce que l'on veut vraiment faire.. c'est ça qui nous rend heureux..et qui fait une vie réussie..

      Supprimer
  2. Bonjour
    Mon message pourrait commencé comme celui de cecile... pas de hasard mais une réalité!
    Si je suis là en train de vous écrire un message après avoir lu plusieurs textes et commentaires ce n'est pas non plus un hasard (je suis réservée). Mais... ce texte me bouleverse intérieurement et me donne envie de plus..! De poursuivre une recherche de "quelque chose". Quoi? Mais sans savoir l'expliquer! Je dirais juste un bien-etre, plénitude intérieur et du bonheur pour moi avant tout de façon à le transmettre autour ...
    J'ai toujours été fascinée par les relations avec les ames, et cru en ces échanges. Mais depuis deux mois (première entrevue avec un magnétiseur/mal-etre profond et envie d'aide différente de celle négative du passé) tout s'accélère. Ma culpabilité s'estompe, puis des envies de recherches sur les relations karmiques (type de relation que je vivrais) pour évoluer sans souffrir ou faire souffrir m'amène ici. L'envie de bien faire!! D'etre en paix avec moi-meme. Mais ou trouver une aide sincère, pure et franche dans ce monde de consommation trop "inhumain" de mon point de vue. Ici peut-etre..? Par vos textes tellement votre blog est riche d'informations et de savoir.... puis votre réponse voir, des contacts. Mais sincèrement déjà MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Karine pour votre témoignage.
      Nous sommes nombreux à aspirer à une vie un peu plus épanouissante, où le coeur retrouve sa place... passage du plexus (3ième dimension) au coeur (4ième dimension).
      Je mets sur ce blog le fruit de mes recherches, en essayant d'accompagner par une structure-vision globale.
      J'essaye de rester ouvert mais rigoureux en même temps. Il est vite fait de se noyer dans tout ce qui est proposé aujourd'hui et de partir sur de fausses solutions... Je vous laisse piocher les outils qui vous parlent sur mon blog... peut être un jour il y aura un rôle plus actif de ma part, qui sait ! à ce jour, je ne donne que des soins en canal avec mes mains, pour des personnes qui ont une pathologie physique... et cela a jute commencé il y a quelque mois.. Je vous invite aussi à regarder mon dernier article (holistiquement votre)..
      Amicalement, Phil

      Supprimer