lundi 26 septembre 2011

L'amour ne possède ni ne peut être possédé - Khalil Gibran - Le Prophète - Commentaire d'Osho

Aloha !
L'amour n'est ni possession ni dépendance.. vu sous l'oeil du poète Khalil et du mystique Osho. 
Ce livre, rencontre du poète Khalil Gibran et du mystique Osho...est un livre d'Osho épuisé (comme la plupart des vrais livres d'Osho): The Messiah. Volume one (23 chapitres, 500 pages pour ce seul volume !). A Rebel Book 1987.

De K. Gibran:
"L'amour ne donne rien que lui-même et il ne prend rien que de lui-même.
L'amour ne possède ni ne peut être possédé.
Et ne pensez pas que vous pourrez diriger le cours de l'amour car l'amour, s'il vous en trouve dignes, dirigera votre cours."

Commentaire d'Osho (je traduis):
"Kahlil Gibran... ce simple nom amène tellement d'extase et de joie qu'il est impossible de penser à un autre nom comparable à lui. Simplement entendre son nom, des cloches commence à sonner dans le coeur, des cloches qui n'appartiennent pas à se monde. Kahlil Gibran est pure musique, un mystère tel que seul la poésie peut parfois le saisir, seulement parfois". Il a fait l'impossible. Il a été capable de ramener au moins quelques fragments de l'inconnu dans le langage humain. Il a élevé le langage humain et la conscience humaine comme aucun homme ne l'avait fait avant lui"
"Il n'y a pas besoin d'être un mendiant. L'amour fait de vous un empereur. Il se donne lui même, et, étrangement, découvre que ce même amour s'est multiplié par mille et est revenu de toutes les directions. Plus vous le donnez, plus vous l'avez.
Plus j'ai aimé les gens, plus j'ai été surpris: mon amour a augmenté et je peux donner encore plus.
A partir du moment où vous possédez quelque chose, vous l'avez tué. Et il y a des millions de gens dans le monde qui ont tué leur amour avec leur propres mains. Ils devraient regarder leur main, elles sont couvertes avec le sang de leur amoureux. Et maintenant ils sont très malheureux. Ils n'ont jamais voulu tué, il n'y avait pas d'intention de tuer, mais dans leur inconscience ils ont commencé à posséder. S'ils aimaient quelqu'un, ils voulaient posséder cette personne totalement. Les maris possèdent leurs femmes, les femmes possèdent leurs maris, les parents possèdent leurs enfants. Les enseignants essayent de posséder leurs élèves. Les politiciens essayent de posséder des pays. Et les religions essayent de posséder des millions de gens et leurs vies.
Ils sont tous des assassins, car à partir du moment où vous essayer de posséder, vous avez tué.
La vie ne prospère que dans la liberté.
Si vous aimez, vous donnerez de plus en plus de liberté à votre amoureux.
La raison pour laquelle tout le monde devient névrosé ou psychotique est simple: leurs âmes ne sont pas nourries. L'amour est la nourriture même. Vous pouvez avoir tous les biens du monde; si vous n'avez pas l'amour, vous êtes l'homme le plus pauvre, enterré sous votre fortune, palais, empires.
Mais quelqu'un qui aime, quelqu'un qui a connu le secret de l'amour - ne pas posséder et ne pas être possédé -, est vraiment un nouveau-né. Il est devenu, au sens véritable, vivant. Il aura toutes les magnifiques expériences de la vie, toutes les grandes extases de l'existence.
Si l'amour grandit dans votre coeur, vous êtes enceinte du divin. C'est le divin qui grandit en vous. Doucement, doucement, vous allez disparaître et il n'y aura plus que la pure divinité. C'est quelque chose que l'on ressent...
Relaxez vous et ayez confiance dans l'amour. Et laissez l'amour vous emporter. De même que toute rivière va à l'océan, chaque petit courant d'amour qui se lève dans votre coeur va vers l'universel, vers l'ultime, vers le Divin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire