mardi 6 septembre 2011

Sexualité christique - Ancrage et Eveil - Le manuscript de Marie Madeleine - Tom Kenyon

Coucou ! 
Quelques extraits, tout en bas de l'article, d'un livre qui m'avait touché: le testament de Marie Madeleine, canalisé par Tom Kenyon (édition Ariane, ouvrage disponible en langue française). 
Je ne vais pas sur ce blog m'étendre trop sur mon expérience personnelle, surtout sur des sujets très intimes: la spiritualité profonde (ce que l'on ressent dans son coeur et son âme), et la sexualité (ce que l'on ressent pour l'autre et ce que l'on ressent dans ses différents corps). Mais en général quand je publie un article sur ce blog c'est que j'ai, au moins en partie, un vécu en rapport avec l'article.
Alors que ce passe-t-il avec la sexualité quand votre niveau de conscience s'élève, c'est à dire quand vous reprenez contact avec l'Âme ? Et bien, de façon générale, ce qui risque d'arriver est un désancrage complet..(et dangereux du point de vue de l'incarnation si vous n'êtes pas accompagné).. vos corps subtils deviennent attirés par l'expérience de la lumière et se décalent petit à petit vers le haut (plus ou moins vite selon chacun et selon les pratiques), vous n'habitez alors plus votre corps qui lui-même ne fonctionne plus que sur un cylindre... si vous êtes reliés à des milieux orientaux ou à des channels ayant perdu pied, cela va être encouragé..."vous n'êtes pas le corps, vous êtes la conscience"... ou encore "vous vivez des symptômes de l'ascension".... un channel français bien connu dans le milieu (je ne cite pas le nom) et qui publie fréquemment des articles canalisés sur son site web, a laissé publier récemment "si vous ne pouvez plus travailler c'est normal, de toute façon cela va vous arriver bientôt"........merveilleux (humour)...c'est vachement comme ça qu'on va démocratiser le spirituel... bravo !! (humour).... bref petit à petit vous perdez contact avec la réalité terrestre (au profit certes de perceptions accrues des mondes subtiles et d'un bonheur intérieur éthéré), vous perdez aussi par moment la mémoire et les capacités de concentration ... quant à la sexualité elle s'évapore (elle peut même devenir mécaniquement impossible tant qu'un travail d'ancrage choisi n'est pas entamé, de toute façon vous n'en n'avez plus rien à foutre à ce moment (lol) et vous vous dites que c'est bien dommage car de belles personnes viennent justement à vous attirées par votre nouvelle Aura (vos corps supérieurs sont en train de s'activer) , puisque le corps n'est plus habité vous ne vivez plus de sexualité (à moins qu'elle soit utilisée en déviance pour compenser un mal être), bref tout ce qui est terrestre perd sa saveur... vous êtes alors en danger de "rater votre incarnation", vous vous retrouvez un zombie, ni sur terre, ni dans l'au delà... dans un no man's land....
A un moment, il faut faire un choix, et par amour pour l'humanité et pour réussir votre incarnation, il me semble souhaitable de choisir de s'ancrer à nouveau, se concentrer sur ses pieds, ses jambes, etc, réhabiter son corps (et à ce moment là il faudra confronter toutes les peurs/blocage dans les plexus qui vont resurgir sous l'afflux de la lumière que vous portez désormais en vous car par votre spiritualité désancrée vous avez en revanche allumé vos corps spirituels supérieurs, vos corps de lumière (good point !!)...
Tout ceci n'est pas le fruit de mon imagination, c'est documenté: la disparition de la sexualité (si on ne choisit pas ensuite de la faire renaître) est décrite même par Osho (pour ceux qui souhaitent, me demander le passage du livre), ainsi par exemple que le psychiatre Jean Marc Mantel (idem)..
Sur la nécessité d'un travail d'ancrage une fois qu'une expérience du "tout autre" a eu lieu, on peut consulter Graf  Dürkheim, "l'homme et sa double origine" (Albin Michel)...
Ensuite pour se réancrer.... j'écrirai plus là dessus quand j'aurai avancé là dessus car je ne parle que de ce que je vis..
C'est un choix, d'abord un choix (non obligatoire, certains ne reviendront jamais sans aide en tout cas (trop de mémoires de peurs, ou plus aucun intérêt pour le vécu terrestre en comparaison des extases intérieures, etc...))
Ensuite pour se retour choisi vers la matière (sans pour autant perdre la lumière, les corps spirituel supérieurs restent bien sûr allumés du moment qu'on prend aussi le temps de les visiter..), il faut trouver le bon partenaire, avec qui vous aurez envie de le faire, qui sera compréhensif et patient avec vous..et il faudra en parler bien sûr... un jour tout le monde passera par là, vous êtes juste alors en avance c'est tout..
Bon voilà, dans cet article j'ai beaucoup parlé des inconvénients d'une vraie élévation du niveau de conscience, j'ai un peu parlé du choix du retour à la matière à faire à un moment donné (on en parle peu car pour l'instant la spiritualité vraie est dominée par l'approche orientale et chez eux souvent le retour au corps ne se fait pas toujours (sauf certains cas par exemple le shivaïsme du cachemire, le taoisme, etc..).. en outre dans notre spiritualité chrétienne c'est encore pire, le corps est vu comme négatif dès le départ..).... il y a aussi bien des avantages à l'élévation de votre niveau vibratoire, vous allez vivre de plus en plus dans la lumière et la joie (dès que vous aurez libéré les peurs dans les plexus), vous allez attirer de plus en plus de personnes, et si vous avez une intimité avec quelqu'un, que vous vous sentez bien et que vous vous ouvrez, vous ressentirez tous les deux des choses incroyables et inédites, mais ça c'est la bonne surprise !!
C'est ainsi qu'on en arrive à l'extrait du livre de Tom Kenyon ci dessous (canalisé de Marie Madeleine).. j'ai beaucoup aimé le livre car on y trouve, exprimé par MM, à la fois l'amour humain et divin... c'est rare...
et le témoignage de ce que l'on vit avec un partenaire en harmonie avec vous est très juste !

Bonne lecture, bon ancrage (patience !!)  et bons calins christiques (miam !)
Marie Madeleine (un copine à Jeshua !), canalisée par Tom Kenyon et Judi Sion

"Je suis née en Mésopotamie et ma mère était égyptienne...
Lorsque j'ai rencontré celui que vous appelez Yeshua, j'avais déjà reçu toutes les initiations.
Lorsque j'ai vu Yeshua et que nos regards se sont rencontrés, j'ai su que nous étions destinés l'un à l'autre- et lui aussi le savait.
Que Yeshua ait eu une vision du monde, cela ne me concerne pas. Mon histoire est une histoire d'amour.
Yeshua et moi avons réussi à charger son corps ka, son corps énergétique, d'une lumière et d'une force plus importante, de façon à ce qu'il lui soit plus facile de travailler avec
ceux qui venaient le voir.
C'est dans le magnétisme de la passion qu'est engendrée la matrice de l'ascension.
Pendant ces heures où nous étions étendus  tous les deux, nos corps ka s'entremélèrent une fois de plus, nul besoin de parler. Nous communiquions par télépathie.
Et sans l'acte sexuel physique, le pouvoir serpentin en lui s'unissait au pouvoir serpentin en moi, et ils montaient en suivant le trajet sacré le long de notre épine dorsale jusqu'aux sièges au sommet du crâne, cela me plongeait dans une extase de béatitude pure.
Si notre corps ka incorpore ou acquiert plus d'énergie ou de lumière, il se produit une intensification de notre champ magnétique, qui permet au désir de l'initié de se manifester plus rapidement.
Lorsque j'ai rencontré Yeshua pour la première fois, au puits, sa simple présence a activé mes alchimies internes.
Lorsqu'un femme se sent profondément aimée et appréciée, comme je l'étais par Yeshua, quelque chose se libère au plus profond d'elle-même... si elle se sent en sécurité et qu'elle laisse libre cours à ces tressaillements, si elle les laisse prendre possession d'elle, alors s'ouvre un vortex magnétique d'une puissance considérable, vortex qui se centre dans sa matrice. Ce puits ne s'ouvrira cependant que lorsque la femme se sent en sécurité et aimée.
Sachez-le, dans le coeur et l'esprit et la sagesse corporelle de la femme se trouvent quelques-uns des secrets les plus vitaux et certains des pouvoirs les plus fabuleux. Et il suffit d'un simple toucher d'un autre être humain pour les dévoiler. Voilà pourquoi lorsque je parle de Yeshua mon amour et les sentiments que j'ai pour lui, et qui ont résisté au temps, me submergent.
Une fois, je perçus par clairvoyance un jaillissement de lumière qui, partant du bas de son épine dorsale et parcourant le long de sa colonne jusqu'au coronal montait de la couronne de sa tête vers son âme céleste. une énergie descendit alors, puis il plaça ses mains sur deux petits paniers et commencà à distribuer les pains et les poissons...
Yeshua sentait la pression exercée sur lui par son Âme céleste, mais c'est une chose étrange que d'être un initié. Car on demeure humain avec tout ce que ça comporte, tout en étant de plus en plus uni à son Âme céleste, assimilé à elle.
En fait les champs magnétiques sont produits pendant les préliminaires amoureux en stimulant les sens par le toucher. L'initiée a impérativement besoin d'éprouver un sentiment authentique de sécurité et d'amour, ou à tout le moins le sentiment d'être appréciée à sa juste valeur. S'ils sont présents, quelque chose se libère dans son être qui permet à l'alchimie d'opérer. L'alchimie naît de l'union entre le corps ka de l'initié et celui de l'initiée. Leur corps ka s'entremêlent, et cette interconnexion provoque l'ouverture du plancher magnétique chez la femme. Etrange expression, qui provient du langage utilisé dans les temples d'Isis. Il désigne l'assise fondamentale que l'on cherche à obtenir.
Sur le plan alchimique, l'homme est électrique, alors que la femme est magnétique. La pratique alchimique vise à consolider le ka en incorporant des champs magnétiques libérés... se reposer, se lover dans le nid des magnétismes... l'initié mâle doit donc s'entraîner à se reposer dans ce nid afin de permettre aux magnétismes engendrés de s'élever en spirale dans son ka et son corps.
L'irruption magnétique a tendance à s'échapper soit vers le haut par le sommet de la tête, soit  par le bas au travers de la plante des pieds.
A mesure que l'interaction alchimique entre nous s'intensifiait, j'en suis venue à l'adorer et lui aussi en est venue à m'adorer. Ce fut très difficile pour lui de se séparer de moi.
Lorsque l'initié, Osiris, entre en résonance avec l'initiée, Isis, Horus naît: il prend forme et s'envole avec le corps ka des initiés. Il s'élève d'une manière très réelle. Ils prennent leur essor à l'intérieur des sphères célestes de leur propre être. "
Marie Madeleine.

1 commentaire:

  1. Je l'ai lu à l'automne 2010, certainement le facteur déclenchant à l'épanouissement. Ce livre perso m'a aidée à me libérer de trauma (dans l'enfance)et d'incompréhension, pour aujourd'hui une vie intime "éclairée".

    RépondreSupprimer