samedi 20 août 2011

L'amour désintéressé - Allan Kardec - le livre des esprits



Hello !!
On a déjà parlé ci dessous, de l'importance de l'amélioration de notre caractère... à propos des enseignements du maître soufi Bawa Muhaiyaddeen: http://advaita22.blogspot.com/2011/05/coup-de-coeur-retrouver-le-chemin-vers.html
En effet, une approche spirituelle authentique conduit à agrandir la place faite à l'autre, et à amoindrir notre égoïsme, sinon, ce sont des pratiques psychiques et non spirituelles, qui n'apportent pas grand chose, la personne reste avec ses défauts. Certains enseignements orientaux véhiculent que la personnalité est illusoire et n'existe pas, par conséquent pas besoin de s'améliorer... de devenir bon de façon désintéressé... ceci est un enseignement erroné (on peut se connecter à nos défunts par un bon medium pour commencer à comprendre), qui conduit à des désillusions au moment de la mort physique... ce n'est pas que l'individualité n'existe pas, c'est plutôt qu'elle est reliée à l'infini...
Nous sommes sur terre pour développer l'amour du prochain, amour désintéressé... c'est justement pour cela qu'on oublie tout... car si on connaissait, si on se rappelait la conséquence de nos actes, de nos pensées, on ne pourrait pas alors développer l'amour désintéressé, ce serait alors intéressé... comme les choses sont bien faites, c'est justement quand on atteint le niveau d'amour désintéressé que l'on commence à se rappeler..
Il y a certaines choses que l'on n'entend plus trop, pourquoi les enseignements de morale ont ils été supprimés à l'école élémentaire ?
Un de mes amis apprenait le contrôle du souffle avec des yogis dans la jungle indienne. Lorsqu'il a demandé à Amma s'il devait continuer, celle ci lui a dit que pour lui le mieux serait de "servir" et d'aller aider dans la ville où il habitait en France..
Je cite quelques passages du livre des esprits d'Allan Kardec, français de France..peu connu chez nous, très célèbre au Brésil. on y retrouve mot à mot les messages de Ma Ananda Moyi, sainte indienne (voir articles sur ce blog, d'autres suivront), l'Âme s'incarne pour s'épurer et s'épure par le service à autrui (et d'autres activité de connexion bien sûr).
Les numéros sont les numéros de paragraphe, Allan avait compilé les messages de plusieurs défunts élevés sur le plan de l'Âme.

919. Demandez-vous encore ceci: s'il plaisait à Dieu de me rappeler en ce moment, aurais-je en rentrant dans le monde des Esprits, où rien n'est caché, à redouter la vue de quelqu'un ?
915. Il est certain que l'égoïsme est votre plus grand mal, mais il tient à l'infériorité des Esprits incarnés sur la terre, et non à l'humanité en elle-même: or les Esprits, en s'épurant par des incarnations successives, perdent l'égoïsme, comme ils perdent leurs autres impuretés.
917. L'homme pourrait-il toujours vaincre ses mauvais penchants par ses efforts ? Oui et quelquefois par de faibles efforts; c'est la volonté qui lui manque. Hélas ! combien peu de vous font des efforts !
903. L'indulgence pour les défauts d'autrui est une des vertues comprises dans la charité
894. Faire le bien pour son prochain poussé par la chaleur naturelle de son coeur est le plus rapide moyen d'arriver au bonheur
895. La fortune n'est pas plus donnée à quelques-uns pour être jetée au vent, qu'à d'autres pour être enterrée dans un coffre-fort; c'est un dépôt dont ils auront à rendre compte.
A part les défauts et les vices sur lesquels personne ne saurait se méprendre, quel est le signe le plus caractéristique de l'imperfection ? C'est l'intérêt personnel. Le véritable désintéressement est même chose si rare sur la terre qu'on l'admire comme un phénomène quand il se présente. Sachez bien que dans les mondes plus avancés que le votre, ce qui chez vous est une exception est la règle. Le sentiment du bien y est partout spontané.
893. Quelle est la plus méritoire de toutes les vertus ? Toutes les vertus ont leur mérite, parce que toutes sont des signes de progrès dans la voie du bien. Il y a vertu toutes les fois qu'il y a résistance volontaire à l'entraînement des mauvais penchants: mais le sublime de la vertu consiste dans le sacrifice de l'intérêt personnel pour le bien de son prochain sans arrière-pensée: la plus méritoire est celle qui est fondée sur la charité la plus désintéressée.

Suite au prochain épisode !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire