vendredi 15 juillet 2011

Osho Zen Tarot : playfulness !!


Ce jeu, avec des extraits de paroles d'Osho, m'avait été recommandé par une thérapeute qui m'a impressionné et aidé: Marie Thérèse Fernbach. Un très beau jeu pour aller vers l'ouverture, l'être, la légèreté ! sortir du filet mental..

Quelques cartes:
Le Mat: mourrez sans cesse au passé, afin de rester présent dans l'ici et maintenant, comme un bébé qui vient de naître. Au début ce sera difficile.
La Vacuité: le vide n'est pas seulement un rien inexistant, il est un Tout qui vibre de possibilités infinies.
La Conscience: accablé par les souvenirs du passé et préoccupé par vos projets d'avenir, vous vivez en veilleuse. Cependant, dès que vous commencez à abandonner vos pensées et à évacuer la poussière qui s'est accumulée dans votre passé mental, la flamme devient alors plus grande, pure, claire, vivante et jeune. Votre vie toute entière devient une flamme qui se dresse sans fumée. Voilà ce que signifie conscience.

La Percée: C’est la plus grande aventure de la vie de traverser une dépression consciemment. Votre chaos intérieur est très ancien – vous êtes dans le chaos depuis de nombreuses et de nombreuses vies. Pourtant, sans faire face à ce danger nul n’est jamais devenu intégré, nul n’est jamais devenu un individu, indivisible.
Le Zen ou la méditation est la méthode qui va vous aider à traverser ce chaos, à traverser la nuit noire de l’âme d’une manière équilibrée, disciplinée, vigilante. L’aube n’est pas loin, mais avant de pouvoir l’atteindre, la nuit noire de l’âme doit être traversée. Et comme l’aube approche, la nuit se fait plus noire.

Le Maître: tout le travail de la méditation consiste à vous faire prendre conscience du "mental" et à ne plus vous identifier à ce dernier. En ce moment même, votre maître est presque endormi et c'est votre mental, le serviteur, qui joue le rôle de maître.

La légèreté (playfulness): Dès que vous commencez à voir la vie comme n'étant pas quelque chose de sérieux, tous les fardeaux qui pesaient lourd sur votre coeur disparaissent. La peur de la mort, de la vie et de l'amour s'effacent. La vie que vous menez devient alors très légère, elle ne pèse presque plus rien. Vous pouvez même vous envoler dans le ciel. Le zen propose à l'homme sérieux une alternative. C'est le plus grand cadeau du zen. L'homme austère a construit le monde et institué toutes les religions. Il a créé les philosophies, les cultures et les morales. Tout ce qui existe autour de vous provient de la création de l'homme sérieux. Le zen s'est retiré du monde des gens sérieux. Il a créé un univers à lui, empli de rire et d'enjouement, où les plus grands maîtres se comportent comme des enfants.

La guérison: un homme du tao ne peut pas être touché. Pourquoi ? Simplement parce qu'en lui, plus rien ne peut être heurté. Sans l'intervention du mental, il n'y a pas de blessures. ne vivez pas dans votre tête, acceptez les choses comme elles sont. Soudain, vous éprouverez un flot de vitalité que vous n'avez jamais ressenti auparavant en vous.
La confiance: en faisant confiance, quelque chose d'immense naîtra. Votre vie qui semblait banale jusqu'à présent, débordera ainsi d'énergie divine.

La Source: Zazen signifie rester tout simplement à la source sans aller nulle part. Alors une force énorme surgit.

La fête: votre intellect est votre maladie.
L'isolation: vous pouvez soit vous trouver au sein de l'existence, soit vous centrer dans votre ego.
La culpabilité: l'ici et maintenant s'efface dès que vous commencez à vouloir réaliser quelque chose. Quand le mental calculateur intervient, vous perdez tout contact avec le paradis dans lequel vous vous trouvez.
La douleur: la douleur et les larmes qui s'ensuivent sont pour vous une occasion bénie de prendre conscience. La flèche fait très mal - mais elle est aussi utile. La nature d'une douleur n'est pas de vous rendre malheureux, mais de stimuler l'éveil de votre conscience. Quand votre for intérieur s'éveille, vous arrêtez de souffrir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire