dimanche 5 juin 2011

Paroles de Ramana (1)

Paroles qui vont droit au coeur de la sagesse transcendante..
Cela peut être utile à un moment où les énergies font ressortir ce qu'il reste à éclairer en nous ;-)
J'ai découvert l'enseignement non-dualiste du Vedanta à l'âge de 20 ans, cela m'a toujours intrigué, avec ce parfum bien particulier; vers quoi ces êtres pointent ils ?, quelque chose dont notre société ne m'a jamais parlé...



Question: comment faut il s'y prendre pour trouver son état naturel primordial ?
Ramana: Restez absolument libre de l'influence de toute pensée.


Toutes les pensées proviennent du faux "Moi", c'est à dire la pensée "Je". Restez donc sans penser. Tant que vous penserez, vous éprouverez de la peur

La Félicité est co-existante à l'Etre et à la Conscience. Votre nature est Félicité. C'est l'ignorance qui vous cache cette Félicité. 

Le sens du Moi est un fantôme qui, bien qu'impalpable, se dresse au réveil, en même temps que la prise de conscience du corps. Cette conscience du corps est le faux Moi. Abandonnez-là. Vous y parviendrez en cherchant la source de votre Moi. Le corps lui de ne dit pas "Je suis". c'est vous qui dites "Je suis ce corps". Trouvez qui est ce Moi. Si vous en cherchez la source il disparaîtra.
La contemplation contribue à surmonter l'illusion que le Soi (le vrai Moi) doit être visible. En vérité, rien n'est visuel. Comment ressentez vous actuellement votre Moi ? Avez vous besoin de vous regarder dans un miroir pour savoir que vous existez ? C'est ce sentiment d'être qui constitue le vrai Moi. Rendez vous en compte et vous découvrirez la vérité.


Question d'un visiteur:  J'ai posé à La Mère, qui dirige l'ashram de Sri Aurobindo, la question suivante: "je m'efforce de conserver mon mental en état de vacuité, sans pensées, afin que Dieu se montre à moi dans son être véritable", mais je ne perçois rien du tout. La Mère me répondit : "votre attitude est correcte. Le Pouvoir descendra d'en haut. Ce sera un expérience directe." Que dois je faire de plus ?

Ramana: Soyez ce que vous êtes. Il n'y a rien qui doive descendre ou se manifester. tout ce que vous avez à faire est de perdre votre égo. Ce qui est l'est toujours. En cet instant même, vous êtes Cela. Vous n'en n'êtes pas séparé. Le vide mental c'est vous qui le voyez. La pensée "je n'ai pas vu", l'espoir de voir quelque chose, et le désir d'obtenir un résultat sont tous l'oeuvre de l'égo. Vous êtes tombés dans les pièges de votre égo. C 'est votre égo qui dit tout cela, ce n'est pas vous. Soyez vous même rien de plus.

Quelle est la nature du Samadhi et comment peut on y arriver ?
Ramana: quand celui qui pose cette question aura disparu, le samadhi se produira aussitôt.

Personne n'est éloigné du Soi. Par conséquent chacun est en Soi, c'est à dire réalisé. La réalisation consiste donc à rejeter l'idée fausse, que l'on n'est pas réalisé. La réalisation n'est pas quelque chose de nouveau à acquérir. Dès que l'idée erronée "Je suis le Corps" ou "Je n'ai pas réalisé" s'est dissipé, il ne reste plus que la Conscience, c'est à dire le Soi auquel on donne le nom de réalisation pour satisfaire le niveau de compréhension ordinaire des gens.

Etes vous dans le monde ? ou bien le monde est il en vous ?
Visiteur: Je ne comprends pas. Le Monde est autour de moi, sans aucun doute.
Ramana: vous parlez du monde et de ce qui s'y déroule. Toutes ces considérations ne sont que des idées que vous vous faites. Ces idées se trouvent dans votre mental. Et votre mental est en vous. Donc le monde est bien en vous.

Abhyasa consiste à se retirer dans le Soi chaque fois qu'une pensée vient troubler votre tranquillité. Il ne s'agit ni de concentration, ni de destruction du mental, mais d'un retrait dans le Soi.

Question: quelle est la voie du succès ?
Ramana: si la réalisation  était quelque chose d'extérieur à vous, on pourrait vous montrer un chemin compatible avec votre sécurité, vos capacités et de votre degré de maturité, etc. Puis, il surgirait des problèmes à résoudre, comme de savoir si le chemin indiqué est praticable et le temps nécessaire pour le parcourir. Mais la réalisation n'est pas quelque chose d'extérieur, elle est la prise de conscience du Soi. Vous ne pouvez pas vivre sans le Soi. Le Soi est toujours réalisé. Mais vous vous obstinez à ne pas le reconnaître. Votre réalisation est actuellement obscurcie par l'idée que vous vous faites du monde et que vous projetez sur l'écran de votre conscience. Vous croyez apercevoir le monde en dehors de vous et cette idée vient assombrir l'éclat de votre nature essentielle.

(Extraits de L'enseignement de Ramana Maharshi, collection spiritualité vivante, volume 58, Albin Michel)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire