lundi 6 juin 2011

Paroles de Ma Ananda Moyi (3)

Continuons ces instants de passage... de juin 2011.. avec Ma Ananda Moyi
En Mars j'ai eu la chance de visite le Nord de l'Inde et je suis passé dans 3 ashrams de Ma (à Bénares, à Kankhal et à Dera Duhn) et tous étaient plein de Paix..

"Vous devriez comprendre maintenant que celui qui aime Dieu cherche à se dégager de son identification avec son corps. Ce résultat une fois obtenu, il y a destruction de l'illusion, des chaînes, en d'autre terme du désir, du non-soi"


"Mais maintenant, pensez-y bien et comprenez: vous êtes éternellement libre.
C'est seulement parce que nous nous lamentons sur des enchaînements temporaires que se façonne l'esclavage de notre mental. Tel un enfant turbulent, inconscient du bien et du mal, toujours insatisfait des plaisirs fugitifs et toujours instable, notre mental recherche la béatitude suprême. Mais comment pourrait il trouver un moment de répit tant qu'il n'a pas trouvé une voie qui mène à la Réalité suprême, tant qu'il n'a pas été complètement absorbé dans sa source, tant qu'il ne repose pas dans son propre Soi ?". 
"Au plus profond de votre coeur vous savez que vous êtes libre; et c'est pourquoi votre nature vous fait languir après la liberté"
"Vous croyez être complètement enchaîné, mais ce n'est que votre mental qui le croit."


"Vous êtes identifié au corps, ce qui signifie que vous êtes dans un état de constante insatisfaction"


"Vous ne devez pas oublier que lorsque la tendance à désirer se transforme en une volonté de connaître son Soi, alors seulement peut commencer la véritable recherche"

"Lorsque l'adorateur parvient à l'Essence des choses et trouve son Soi, il connaît le Bonheur suprême. Ce Bonheur une fois trouvé, il n'y a plus rien d'autre à trouver, aucun désir ne se manifestera plus et les tourments de l'âme seront apaisés à jamais. Ne vous contentez pas de miettes de bonheur qu'invariablement viennent balayer chocs et coups du sort, mais devenez un être complet parvenu à la perfection, soyez vous-même !"
"Une fois entré dans le royaume de l'oubli, tout est oublié; ce monde-ci est le domaine de la non-souvenance"
"Après avoir franchit les étapes successives de l'ignorance, vous découvrirez: "Je suis en le tout". C'est en vertu de ce "Je suis" qu'existent arbres et plantes et tout ce qui est, en dépit de toute la diversité. Chaque forme particulière est en fait ce "Je".

Suite au prochain épisode !
(Extrait de L'enseignement de Ma, spiritualité vivante volume 209, Albin Michel )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire