jeudi 16 juin 2011

La libération des mémoires émotionnelles et l'éveil: c'est possible ! Michaël Brown et Eric Baret


Les temps actuels poussent les âmes à nettoyer les mémoires de nos corps émotionnels (cf. malaise intérieur, déprime, maladies fatales, situations extérieures, crises de vie, pertes)..
Les voies spirituelles traditionnelles ne prennent pas bien en compte ce nettoyage nécessaire, ce qui bloque complètement la progression et la sortie de la souffrance, car c'est à travers le ressenti, la sensibilité, que l'on se trouve, que l'on rencontre l'inconnaissable, et ce sont les charges émotionnelles qui bloquent beaucoup la lumière, sans parler de ceux d'entre nous qui fonctionnent en structure rigide et qui bloquent le corps émotionnel..

Les 2  ouvrages de Michael Brown ("the presence process" et "alchemy of the heart"), non encore traduits en français (c'est pas grave je résume l'essentiel ici et je reviendrai sur d'autres points) traitent de ce point, l'approche est la même que celle d'Eric Baret (qui s'inspire du tantrisme cachemirien)... en gros il faut cesser de croire que le problème de la douleur émotionnel est mental... c'est pratiquement avant tout physique, et c'est de là qu'il faut partir pour nettoyer, l'émotion est ressenti dans le corps, et il faut s'autoriser à la ressentir pleinement sans jugement (au lieu de la refouler ce qui fait qu'on finit par avoir peur d'avoir peur)... donc quand une émotion difficile arrive (peur, colère, chagrin), il faut comprendre que c'est un nettoyage émotionnel et se poser et oser laisser l'émotion se déployer complètement dans le corps, et accompagner cette émotion de respiration douce pour décrisper la partie bloquée.... au bout de plusieurs séances, la partie physique concernée va se mettre à vibrer et ensuite au bout de quelques séances se transmuter en énergie-lumière, ainsi vous aurez nettoyé la mémoire, la charge dans le corps émotionnel, et vous sentirez alors une grande liberté et légèreté intérieur, et vous savez alors que cela a été nettoyé !
C'est la magie de la Conscience, être témoin et laisser l'émotion vibrer et se déployer dans le corps physique va la transmuter..

Ensuite il convient de lâcher prise sur nos intentions et nos projets dans la Vie (bon c'est vrai que en général ce n'est que lors d'une grosse crise de vie qu'on est OK pour faire cela !), et simplement être Présence, Accueil, Disponibilité pour tout ce qui vient, en ressentant ce qui est là devant nous, que cela soit extérieur ou une émotion intérieur..... alors vous verrez il se produit un étrange basculement.... alors qu'avant on était un petit personnage qui luttait dans un monde extérieur, on devient complètement "féminin" et vaste, on s'aperçoit qu'on est le contenant, la Conscience, à l'intérieur de laquelle la Vie se déroule... et tout devient plus vibrant et vivant... il n'est alors pas question de quelqu'un qui puisse être éveillé... car ce quelqu'un est vu comme une simple pensée, un concept... au lieu de cela vous devenez à la fois le contenant et le contenu mais il n'y a pas lieu d'en discourir et d'en faire un nouveau concept mental, juste de le vivre...

Je traduis un petit texte du livre "Alchemy of the heart" de  Michaël Brown que je ne peux que recommander..
"This Is It    (C'est Cela)


Lorsque nous arrêtons de nous enfuir de ce que nous percevons comme inconfortable et non familier, et au contraire lorsque nous l'embrassons, nous réveillons alors graduellement une conscience de notre Coeur. Ceci nous permet de tout ressentir plus profondément. 
Au lieu de fuir ce qui est, nous commençons à nous installer dans le moment dans lequel nous sommes toujours - quoi qu'il arrive.
Nous sentons les variations infinies de la radiance de notre propre présence (ainsi que celle des autres, de l'énergie de la journée et de la nature) et nous apprécions consciemment cela.
Naturellement, plus nous apprécions consciemment ce que nous nous autorisons à ressentir, plus notre capacité à ressentir s'approfondit.
Lorsque nous permettons à cette expérience du ressenti de se déployer, une remarquable découverte apparaît dans notre conscience comme un soleil levant après une longue nuit: Cette vie, celle que nous vivons à l'instant, exactement comme elle est à chaque moment, est "l'expérience spirituelle" que nous avons cherché."

Un texte de Dilgo Khyentsé, maître tibétain hérité d'une tradition de 1500 ans, dit en gros la même chose (!), il ne s'agit pas de s'enfermer comme une marmotte dans son trou mais d'embrasser complètement la vie... c'est génial cette similitude d'enseignement malgré toutes ces années de distance ! Il dit "nous devons réaliser l'ouverture comme terrain de jeu de nos émotions": voir la première partie de cet article sur le blog: http://advaita22.blogspot.com/2011/02/par-dilgo-kyentse-nous-sommes.html

On notera que ces pratiques de libération des mémoires s'accompagnent de pratiques de Centrage (respiration en conscience par exemple), afin de se renforcer, d'aller chercher les forces de l'âme comme disent certains, et certainement pour ceux qui ont de fortes charges, se faire aider n'est pas un luxe !


Je vous embrasse,
Philippe

2 commentaires:

  1. merci Philippe de m'avoir fait découvrir M. Brown - aussi simple, aisé à pratiquer que profond et tout résonne et sonne juste - je confirmerais que ce travail sur la présence a enfin amené le changement souhaité (fils malade) et ce, après avoir tout essayé et quand je dis tout... croyez-moi
    A suivre donc (n'en suis qu'à la 7ème semaine)...
    Bine à vous - Patricia Kanta

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre retour. Je suis content pour vous. Nul doute que commencer par accueillir ces émotions produira une amélioration ! C'est la première étape de la guérison.. nous devons sortir de la fausse croyance que nous ne pouvons pas supporter ces émotions douloureuses, charge du passé.. car c'est justement le refoulement de ces émotions qui produit nos problèmes (et non les mémoires elles-même). Nous pouvons recevoir en nous et libérer ainsi ces charges mémorielles, car nous avons en nous un centre neutre qui est capable de les accueillir sans s'effondrer. On peut appeler ce centre "Self", "Loving adult", notre Essence, peu importe.
      Amicalement, Phil

      Supprimer