mardi 13 décembre 2011

Ramana et l'éveil immédiat



Qui sait, peut être certains lecteurs/lectrices de ce blog auront l'illumination subite en lisant ces quelques propos de Ramana Maharshi !! (me tenir au courant si ça marche chez vous !!)).

La conscience du Soi (Atma) est l’état normal ; notre condition actuelle est un état anormal. Nous croyons qu’il nous faut progresser vers un certain état de perfection, alors que nous sommes déjà parfaits ; seulement cette perfection se trouve recouverte par des couches de pensées et par le monde objectif. On dit qu’il faut atteindre la supra-conscience. Rien n’est plus faux. Le Soi est notre état de conscience normal ; nous nous imaginons qu’il faut progresser pour l’atteindre alors que nous sommes toujours en lui. Mais notre attention est accaparée par les objets et les pensées.

Tout ce qui peut s’atteindre ne saurait être la Réalité, ni la Vérité. […]
L’état de Réalisation est semblable à une longue route toute droite ; l’intellect et les sens ressemblent à une forêt vierge. Nous sommes tous au milieu de cette forêt. Il est difficile de parvenir à la grand-route, mais une fois qu’on y est tout devient clair et facile. C’est pourquoi je dis que la Réalisation est une chose facile. […]


Le développement spirituel ne se fait pas par étapes. Vous êtes un être spirituel ici et maintenant. Ne vous enfermez pas dans ces notions de plans, de niveaux, d’étapes ; ne chérissez pas ce qui n’est que fausses limitations. Vous êtes le Soi. Soyez cela.
Penser que vous devez découvrir votre propre moi est stupide. Qu’y a-t-il à trouver ?

2 commentaires:

  1. Pour lui, je ne sais pas!! Mais pour E. Tolle, je "connais" une personne: http://la-minute-de-conscience.com/presence/

    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. De toute évidence Ramana fonctionnait à un niveau de conscience qui est au delà du mental; les personnes qui l'approchaient pouvaientt le sentir et cela transpire dans ses écrits. Je crois aussi qu'il n'a pas fait de crasses aux gens (contrairement à la majorité des "maîtres" connus) et qu'il vivait somme toute simplement.
    Je pense par contre que son expression, la façon dont il parlait de son éveil, était fortement conditionné par son héritage culturel (le Vedanta); par ailleurs la pratique qu'il donnait (l'investigation), il ne l'a pas pratiqué lui même (car son éveil est survenu de façon accidentel)... son mode de vie, sa philosophie, sont un peu trop indienne, un peu trop orientale... il y a une emphase mise sur la conscience, au détriment du plan physique... et un tel enseignement appliqué à la lettre chez des personnes occidentales peut être déstabilisant... là où il est bon c'est quand il rappelle que le Soi est déjà atteint... après, cela aurait été aussi bien si il avait continué à vivre une vie normale, plutôt que d'être dans un hall à recevoir des gens... car cela donne l'image que l'éveil implique d'avoir une conduite particulière, une vie particulière (la vie du Sage qui professe son éveil)...alors qu'il est tout aussi "sage" de "couper du bois et de porter de l'eau"...c'est anti-pédagogique de prendre la posture d'un Jnani, mais c'était l'héritage culturel indien aussi... juste mon point de vue..

    RépondreSupprimer