mardi 15 novembre 2011

La Lumière de l'Âme - Les yogas Sutras de Patanjali - Alice Bailey



Hellooooo !
Ceci n'est pas un livre pour débutant: La Lumière de l'Âme, commentaire sur les Yogas Sutras de Patanjali.
Ce livre intéressera, je pense, ceux qui perçoivent déjà, par moment, la lumière de l'Âme: une sorte de lumière blanche qui s'écoule par le chakra coronal, qui illumine notre mental d'humain et s'accompagne d'une élévation du niveau de conscience.
Évidemment, il s'agit là d'un point important, point de contact entre notre aspect humain et notre aspect divin...
D'après Alice Bailey, ce système était la base de tous les enseignements trans-himalayens et également en usage chez les Esseniens (qui se formaient dans l'Himalaya, ce que tend à confirmer des ouvrages canalisés récents comme les deux volumes de Claire Heartsong sur la lignée essénienne de Jésus )
L'ouvrage est intéressant dans le sens où il fait un pont entre les enseignements initiatiques orientaux (ici les fameux yoga Sutras de Patanjali, base du Raja Yoga) et les enseignements initiatiques occidentaux, et notamment la notion d'Âme, et de relation entre les plans... toute question que vous commencez à vous poser quand vous commencez à vivre ce genre de chose en vous..
Un point intéressant est la réhabilitation du mental, au sens où il est un moyen majeur, une fois contrôlé, alors que la spiritualité vulgarisée à tendance à le dénigrer au profit de... (on se demande de quoi d'ailleurs, en général de quelque chose d'un peu fumeux..).
L'ouvrage insiste sur la nécessité de maîtriser le corps mental et émotionnel... puis ensuite enseigne la façon de favoriser le contact mental-Âme.. en passant, maîtriser le plan mental et émotionnel est assez pratique puisque cela évite bien des souffrances....il vous faut développer la puissance-stabilité mentale par la pratique de la concentration, méditation, qui se transforme à terme en contemplation... peut être un jour on pourra faire des ateliers là dessus, on verra bien, faut déjà que quelqu'un ait réussi (pour de vrai pas juste faire croire que..)
En fait, on a déjà parlé de ces points sur ce blog, sur le premier aspect ici:
http://advaita22.blogspot.com/2011/06/les-4-etapes-pour-realiser-leveil-le.html%20
Et sur le deuxième là:
http://advaita22.blogspot.com/2011/08/se-connecter-trouver-la-lumiere-trouver.html
Ceux qui connaissent le vajrayana tibétain retrouveront leurs petits (shiné, samata, guru yoga, yidam, et mahamudra ou dzogchen)
Ne courez pas chez votre libraire, ce livre est épuisé... après quelques économies vous pourrez vous l'offrir en occasion, ou encore le trouver gratuit sur le net en format pdf ici (http://misraim3.free.fr/religions_diverses/yoga_sutra_patanjali.pdf)... c'est quand même dingue qu'un des ouvrages de fond ne soit pas ré-édité, là je comprends pas, quand on voit la montagne de livres qui nous inonde...
Sur ce quelques extraits du livre, le premier étant quasi-comique, par le niveau sous-entendu, mais bon c'était écrit en 1957 !
"Il ne faut pas oublier que ce livre est un manuel scientifique, dont les objectifs sont les suivants (attention accrochez vos ceintures):
1. Donner à l'aspirant un entraînement grâce auquel il pourra pénétrer dans des domaines plus subtils.
2. Lui faire obtenir le pouvoir sur le mental, afin que celui-ci soit un instrument dont il usera à son gré en tant qu'organe de vision dans les mondes supérieurs, et comme transmetteur, ou intermédiaire, entre l'âme et le cerveau.
3. Eveiller la lumière dans la tête afin que l'aspirant puisse devenir un centre irradiant la lumière, illuminant ainsi tous les problèmes, et qu'il puisse, à travers sa lumière, voir partout la lumière.
4. Eveiller les feux du corps afin que les centres deviennent actifs, lumineux, conjoints et coordonnées.
5. Etablir une coordination entre:
    a) l'Âme sur son propre plan,
    b) le cerveau, par la voie du mental,
    c) les centres. par un acte de volonté, ils peuvent alors, dans leur ensemble, être mis en état d'activité uniforme.
6. Ceci étant réalisé, le feu jusqu'alors assoupi, qui se trouve à la base de l'épine dorsale, s'éveillera et pourra poursuivre son trajet vers le haut en toute sécurité, pour finalement fusionner avec le feu ou lumière dans la tête, et de ce fait, passer outre, ayant brûlé toutes les impuretés et laissé nets les canaux en vue de leur utilisation par l'Âme.
7. Développer ainsi les pouvoirs de l'Âme, les siddhis supérieurs et inférieurs, afin de procurer à la race un serviteur compétent."
Autre extrait:
"Illumination de la perception. La lumière de l'âme ruisselle, et l'homme sur le plan physique est par là mis à même de percevoir, dans sa conscience cérébrale, ce qui lui était auparavant obscur et caché. [...] épanchement d'un torrent d'illumination, dans le cerveau et par la voie du sutratma, fil de l'âme. Ce fil passe à travers le mental et l'illumine. L'homme, dans sa conscience physique, est instruit de ce que l'Âme connait. Il devient illuminé."
"Cette illumination est graduelle; elle se développe stade après stade. Il est traité ici de la nature évolutive de tout développement, et l'aspirant se souviendra que rien ne peut s'accomplir en une fois, mais résulte d'un long effort soutenu. Tout aspirant aux mystères devrait se souvenir qu'une croissance graduelle est relativement lente et constitue la méthode suivie par tout processus naturel. Tout ce que l'aspirant doit faire est d'en assurer les conditions voulues. La croissance prendra alors soin d'elle même  normalement. Une ferme persévérance, une endurance patiente, une réalisation quotidienne minime, sont de plus de valeur pour l'aspirant que la précipitation fougueuse et l'effort enthousiaste de la personne émotive et instable.
Une hâte excessive apportée au développement personnel entraîne certains dangers d'ordre spécifique et bien déterminés. Ceux-ci peuvent être évités si l'étudiant se rend compte que le sentier est long et qu'une compréhension intelligente de chaque stade du sentier a pour lui plus de valeur que les résultats obtenus par l'éveil prématuré de la nature psychique. L'invitation à croître comme croît la fleur comporte une vérité occulte d'une portée considérable. Cette idée est exprimée dans l'injonction donnée par l'Ecclésiaste, VII, 16 exprimant la pensée suivante: "Ne sois pas juste à l'exès....pourquoi te torturer ?".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire