lundi 31 janvier 2011

Un juste équilibre entre hémisphère gauche et hémisphère droit

Je suis parfois surpris lorsque je rencontre des chercheurs, souvent émotionnels, qui rejettent avec force toute démarche analytique. Ainsi cela signifierait que les moines tibétains, qui passaient un temps substantiel à étudier les textes de leurs anciens ainsi que des textes canalisés, étaient dans l'erreur..

Avec Annie Marquier (la liberté d'être), nous pouvons redécouvrir la place qui revient à la partie supérieure du cerveau gauche, qui le pauvre, s'en prend plein sur la tête avec le new age ;-) Alors que le cerveau droit se trouve quelque peu glorifié; mais cela est il la bonne façon de voir les choses ?

"Le mental inférieur utilise les caractéristiques des deux hémisphères. L'âme cherche à utiliser le potentiel contenu dans les caractéristiques supérieures des deux hémisphères via le mental supérieur [...] Si on fonctionne plutôt avec le cerveau droit, on aura tendance à cultiver surtout les qualités supérieures du cerveau droit mais on négligera les qualités du cerveau gauche, et vice versa. En être conscient permettra d'envisager le travail intérieur de façon plus complète et donc plus efficace.

Dans le cerveau droit inférieur, nous trouvons essentiellement  le manque de maîtrise émotionnelle, les comportements émotionnels irrationnels, une sensibilité excessive, la paresse, la recherche du plaisir, l'irresponsabilité, l'instabilité, le manque de rigueur, l'incapacité de suivre une discipline, l'égoïsme émotionnel, le refus d'engagement, la rébellion et la soumission et toute la panoplie des émotions négatives.
Ceci nous fait réaliser que, bien qu'on se croit être dans une culture cerveau gauche, où le rationnel domine, on est aussi dans une société de cerveaux droits non maîtrisés..

Dans le cerveau gauche inférieur, nous trouvons en particulier la mécanique de vouloir avoir raison et tenir à son point de vue à tout prix, la résistance au changement, le conformisme, l'égoïsme calculé, l'insensibilité, la rationalité étroite, le refus d'ouverture mentale, la peur de l'inconnu, la manipulation froide, le contrôle à tout prix par la rigidité mentale, l'arrogance et l'orgueil froid, etc... Ce sont des caractéristiques que l'on trouve plutôt dans la structure de type rigide.

Il est important d'attirer l'attention sur certaines qualités du cerveau gauche qu'on tend parfois à oublier lors d'une démarche intérieure. Cette démarche doit se faire, bien sûr, en développant une sensibilité de plus en plus raffinée et une ouverture du coeur qui sont essentielles. mais cette sensibilité et cette ouverture non encore pleinement maîtrisée conduisent parfois à un trop plein d'émotivité. Certaines qualités du cerveau gauche supérieur sont de bons atouts pour équilibrer le processus.
L'égo émotionnel aura tendance à résister au développement de celles-ci, qu'il considère souvent, et à tort, comme étrangères au développement spirituel.
Les gens émotionnels détestent le mental intelligent, comme le cheval déteste momentanément le cocher qui veut le dompter... 
Pourtant ces qualités sont des garde-fous qui garantissent l'authenticité, l'objectivité, l'équilibre, l'intégrité et la rigueur indispensables sur le chemin.


Parmi les qualités du cerveau gauche supérieur, mentionnons: intellect développé, riche et ouvert, capacité de concentration, capacité de réflexion intelligente, capacité de raisonnement clair et objectif, rigueur, volonté, ordre, clarté de pensée, discipline, centrage, courage, silence et maîtrise émotionnelle, puissance d'action, réalisme intelligent, clarté de vision.


Beaucoup de personnes en cheminement, réagissant contre le monde ordinaire apparemment froid et rigide, dédaignent ces qualités de l'intellect comme faisant partie d'une conscience inférieure, confondant rigidité et maîtrise. Elles limitent ainsi leur pouvoir de transformation et les possibilités d'ancrage de l'énergie du Soi dans leur propre vie et dans le monde. 
Ces qualités ne sont pas faciles à maintenir car l'émotionnel (cerveau droit inférieur) y résiste énormément. Il est plus facile de les ignorer en se pensant au-dessus de tout cela dans notre démarche spirituelle et guidé par l'intuition "divine", que d'essayer de les mettre en pratique dans le quotidien.

Les qualités du cerveau droit supérieur sont, en particulier: l'intuition, la créativité, la capacité de vivre dans le moment présent, la sensibilité, l'imagination, la capacité d'innover, la capacité de communication chaleureuse, l'ouverture à l'inconnu, l'amour, la tendresse, la chaleur humaine, la compassion, un canal pour toutes les émotions positives."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire