mardi 25 janvier 2011

Une histoire du haut pays des neiges


Tulku Urgyen Rinpoche

Traduit par mes soins du livre de Tulku Urgyen Rinpoche "Rainbow Painting"

Un lama (moine) de la province du Golok, à l'est du tibet se déplaça pour rencontrer le grand maître Jamgön Kongtrül Lodrö Thaye. Ce lama dit à Jamgön qu'il était resté dans une cabane de retraite à méditer pendant 9 ou 10 ans: "ma pratique est assez bonne maintenant. Parfois j'ai un certain degré de clairvoyance. A chaque fois que je place mon attention sur quelque chose, mon attention reste très ferme. Je me sens si calme et serein ! J'expérimente un état absolument sans pensées ni concepts. Durant de longues périodes de temps j'expérimente des extases, la clarté de l'esprit et l'absence de pensées. Je dirais que ma méditation a été plutôt un succès !"
"Oh quelle pitié !" fut la réponse de Jamgön Kongtrul.

Le méditant s'en alla un peu dépité, mais revint le lendemain."Sincèrement Maître, ma pratique de l'extase (samadhi) est bonne. J'ai réussi à égaliser tous les états mentaux de plaisir et de douleur. Les 3 poisons de la colère, des désirs et de l'engourdissement n'ont plus vraiment prise sur moi maintenant. Après avoir médité 9 ans, je dirais que ce niveau est plutôt bon."

"Oh quelle pitié !" rétorqua Jamgön Kongtrül. Le méditant pensa "Il est réputé pour être un maître éminent, au delà de la jalousie, mais j'ai l'impression qu'il est un peu jaloux de moi. Je me demande !"Le méditant dit alors, :"Je suis venu pour vous questionner sur la nature de l'esprit car vous avez une grande réputation. Ma méditation durant le jour est bonne; je ne pose pas de questions là dessus, je suis assez satisfait ! Ce que je veux poser comme question est comment pratiquer durant la nuit; c'est là que j'expérimente quelques difficultés.

"La réponse de Jamgön Kongtrül fut encore "Oh quelle pitié !" Le lama pensa, "Il est vraiment envieux de moi ! Probablement il n'a qu'une fraction de mes pouvoirs de clairvoyance !"Lorsque le méditant expliqua sa clairvoyance, "Pour moi ce n'est pas du tout un problème pour voir à 3 ou 4 jours à l'avance dans le futur",Jamgön Kongtrül encore une fois dit "Oh quelle pitié !".

Le méditant reparti chez lui. Mais il a du commencer à douter de lui-même car au bout de quelques jours il retourna et dit "je retourne en retraite, que devrai je faire maintenant ?".Jamgön lui dit "Arrête de méditer ! A partir d'aujourd'hui arrête de méditer ! Si tu veux suivre mes conseils, rentre chez toi et reste en retraite pendant 3 ans, mais sans méditer même le moindre peu. Ne cultive pas l'état de calme mental le moindre peu !".Le méditant se dit "Qu'est ce qu'il me dit ! Je me demande pourquoi... qu'est ce que cela veut dire ? D'un autre côté il est supposé être un grand maître. Bon je vais essayé son truc et voir ce qui va se passer". Ainsi il dit "D'accord Maître, et il partit".

Une fois de retour dans sa retraite, il a eu bien du mal à essayer de ne pas méditer. A chaque fois qu'il essayait simplement de laisser son esprit tel que, sans tentative de méditer, il se retrouvait tout le temps en train de méditer à nouveau. Plus tard il dit "Cette première année fut si difficile ! La seconde année fut un peu mieux". Arrivé à ce stade il se rendit compte que dans l'acte de méditer, il avait simplement occupé son esprit. Maintenant il comprit ce que Jamgön Kongtrül voulait dire par "Ne méditez pas"..La troisième année il atteint la vrai non-méditation, laissant toute fabrication de l'esprit délibérément derrière lui. Il découvrit un état vraiment complètement libre du faire et de la méditation; en simplement laissant la conscience exactement comme elle est naturellement. A ce stade rien de particulièrement spectaculaire se passa dans sa pratique, pas de clairvoyance spéciale non plus. De plus les expériences méditatives d'extases, de clarté et d'absence de pensées avaient disparues, ce après quoi il pensa "Maintenant ma pratique de méditation est complètement perdue ! Je ferai mieux de retourner chercher d'autres conseils !"
Retournant devant Jamgön Kongtrül et racontant son expérience, le Maître répondit "Bien, c'est juste ! Ces 3 années ont rendu votre méditation une réussite, c'est correct !. Vous n'avez pas besoin de méditer en gardant délibérément quelque chose à l'esprit, mais également ne soyez pas distrait !". Le méditant dit "C'est peu être du à mon ancien entraînement au calme mental, mais, en vérité, les moments de distraction sont plutôt courts. Il n'y a plus beaucoup de distraction. Je crois que j'ai découvert ce que vous voulez dire. J'expérimente un état qui n'est pas créé par la méditation mais qui dure un certain temps, par lui même.
"C'est correct ! dit Jamgön Kongtrül, "Maintenant passez le reste de votre vie à vous entraîner à cela !".
Ceci fut l'histoire d'un méditant du Golok qui fut ensuite connu pour avoir atteint un assez haut niveau de réalisation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire